Coupe du Monde 2018 - 8eme de finale : A l'envie, la Suède sort la Suisse et file en quart de finale

Coupe du Monde 2018 - 8eme de finale : A l'envie, la Suède sort la Suisse et file en quart de finale©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le mardi 03 juillet 2018 à 18h05

Grâce à un excellent Emil Forsberg, auteur du seul but de la rencontre, la Suède a battu la Suisse (1-0), ce mardi, en huitième de finale de la Coupe du Monde 2018. Les hommes de Janne Andersson affronteront l'Angleterre ou la Colombie en quart de finale.

Le debrief
La Suède ne sera certainement pas la sélection la plus talentueuse des quarts de finale. Mais face à la Suisse, les hommes de Janne Andersson ont démontré que leurs valeurs pouvaient les emmener beaucoup plus loin. Insubmersible défensivement, solide dans l'entrejeu, les Blågult ont fait la différence grâce au talent d'Emil Forsberg, joueur à part de l'équipe scandinave, auteur d'un but plein de réussite après l'heure de jeu. Ils affronteront, en quart de finale, l'Angleterre ou la Colombie, qui s'affrontent ce mardi soir (20h00) dans le dernier huitième de cette cuvée 2018. La Nati, sans inspiration, quitte logiquement la compétition. 

La Suède est restée fidèle à ce qu'elle est depuis le début de cette Coupe du Monde. Sans véritable génie mais avec beaucoup d'envie, d'impact et d'engagement, elle a vite pris soin de montrer à la Nati, qui partage des valeurs similaires, qu'elle serait la meilleure dans ces domaines. La bataille a donc débouché sur un match plutôt ouvert, où les deux équipes ont pu se créer des occasions de but. Les Scandinaves ont tout de même créé plus de danger, payant à chaque fois, en première période, le manque de justesse de Berg (8eme) ou d'Ekdal, incapable de régler la mire (9eme, 41eme). La sélection de Vladimir Petkovic a répliqué, une fois par Xhaka (33eme), tantôt par Dzemaili (38eme), sans véritablement inquiéter Olsen.

Il fallait donc autre chose pour départager les deux nations : une touche d'inspiration, un poil de talent. Et puisque Shaqiri ou Dzemaili, qui en sont débordants, n'ont jamais pris l'initiative, Forsberg en a profité. Timide en première période, le joueur du RB Leipzig est monté en puissance au fil des minutes. Il a finalement trouvé l'ouverture, après avoir pris un relais sur le côté gauche, frappant à l'entrée de la surface, plein axe. Son tir, s'il n'avait pas été contré par Akanji, n'aurait probablement jamais fini au fond de la cage de Sommer. Mais qu'importe. La réussite sourit plus souvent à ceux qui prennent des risques.
Le film du match
7eme minute
La première occasion est suisse. Sur le côté gauche, Dzemaili pénètre dans la surface avant de se mettre sur son pied droit. Le joueur de la Nati tente sa chance mais le ballon est capté par Olsen.

8eme minute
OH BERG ! Lancé en profondeur par une bonne déviation de Toivonen, l'attaquant suédois se retrouve dans la surface, très légèrement excentré sur la droite. Mais sa frappe est complètement dévissée.

9eme minute
Encore une occasion suédoise. A la suite d'une mauvaise relance de Sommer et d'une erreur de Djourou, les hommes de Janne Andersson attaquent, Ekdal conclut l'offensive par une frappe à l'entrée de la surface qui passe juste au-dessus de la cage.

28eme minute
Quelle parade de Sommer ! Augustinsson centre depuis le côté gauche. Le ballon n'est pas repoussé. Dans la surface, Berg parvient à place une reprise en déséquilibre. Malgré le rebond, le portier de la Nati repousse en corner.

33eme minute
XHAKA ! Dans l'axe, à 30 mètres du but adverse, le milieu de terrain d'Arsenal envoie un missile qui passe juste au-dessus de la barre d'Olsen.

38eme minute
AU TOUR DE DZEMAILI ! Le milieu de terrain offensif combine bien sur le côté gauche avec Züber. A la suite d'un une-deux, le joueur de Bologne est de nouveau trouvé en position de tir dans la surface. Il tente sa chance mais une nouvelle fois, la frappe n'est pas cadrée.

41eme minute
EKDAL répond. A la suite d'un corner repoussé par la défense suisse, Lindelof réussit un superbe tacle avant de décaler Claesson, à droite. Le centre du Suédois est parfaitement dosé mais au deuxième poteau, Ekdal manque sa volée.

49eme minute
Encore une munition gaspillée par les Suédois. Akanji perd le ballon et Forsberg lance la contre-attaque. Toivonen tente sa chance. Au-dessus.

66eme minute (1-0)
BUT POUR LA SUEDE ! Forsberg prend un relais sur la gauche et est servi à l'entrée de la surface, plein axe. Le meilleur joueur de la Suède tente sa chance et sa frappe, anodine, est contrée par Akanji avant de tromper Sommer. Les Blågult prennent l'avantage.

68eme minute
Au tour d'Ekdal de tenter sa chance. Servi dans l'axe, le milieu suédois efface son vis-à-vis d'un joli contrôle orienté avant de tenter sa chance. C'est encore hors cadre.

69eme minute
Dans la foulée, Rodriguez se retrouve en position de frappe et tire du pied droit. C'est capté par Olsen.

90eme minute
La Suisse tente enfin de répliquer. Bon centre de Ricardo Rodriguez sur la gauche, qui trouve la tête de Seferovic. Son tir croisé ne trompe pas Olsen.

90+2eme minute
Penalty pour la Suède ? Non ! L'Arbitre l'avait pourtant accordé dans un premier temps, alors qu'Olsson partait au but. Le Suédois a été poussé dans le dos par Lang, qui a bel et bien été expulsé. Mais après consultation de la VAR, M.Skomina n'a finalement accordé qu'un coup franc. Toivonen s'est chargé de le frapper fort côté ouvert mais Sommer a repoussé le danger.
Tops et flops

TOP 3

Oui, la Suède a toujours compensé son manque de talent par d'autres valeurs collectives. Mais elle compte, dans son équipe, un joueur remarquable. Comme depuis le début de la campagne qualificative des Blågult, FORSBERG a encore pris ses responsabilités. Un peu effacé en première période, le milieu de terrain de couloir est monté en puissance avant de marquer, avec beaucoup de réussite il est vrai. Mais sa qualité technique fait un bien fou aux siens.

En sélection, LINDELOF n'est pas tout à fait le même joueur qu'à Manchester United. Propre dans ses interventions, auteur d'un tacle salvateur et à l'origine de l'occasion la plus dangereuse des siens en première période (41eme), l'ancien du Benfica a parfaitement muselé Drmic, au côté de Granqvist.

La Nati n'a pas assez pris d'initiatives. Même si ZUBER n'a pas toujours joué juste, il a eu le mérite de secouer le cocotier en provoquant sur le côté gauche. Et à chaque fois que Dzemaili s'est rapproché de lui pour combiner, l'action a débouché sur une occasion de but.


FLOP 3

Beaucoup de fébrilité, peu d'impact et une déviation malchance qui a débouché sur le but suédois : AKANJI n'a pas honoré les promesses qui l'ont suivi lors de son transfert au Borussia Dortmund. Alors que l'absence de Schär lui a conféré plus de responsabilités, le défenseur suisse a déçu.

BERG continue de traverser ce Mondial à contre-courant : au contraire de ses coéquipiers, l'attaquant suédois a encore manqué d'engagement et d'agressivité. Devant le but, il s'est aussi montré très maladroit, comme sur une occasion en or en début de rencontre (8eme). Utile au pressing mais beaucoup moins impactant que Toivonen dans la construction.

Son talent en fait forcément le joueur le plus attendu de la Nati. Mais SHAQIRI a étonnamment manqué d'inspiration. Pire, il s'est contenté d'appliquer le même schéma tout au long de la rencontre : incapable de déborder, le joueur de Stoke City a machinalement répété des tentatives du pied gauche, qui ont rarement créé le danger.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Skomina a parfaitement rempli sa mission, même si aucune des deux équipes n'est tombée dans l'excès d'agressivité. Il s'est tout de même trompé, en fin de match, accordant un penalty avant de le transformer en coup franc après consultation de la VAR.
La feuille de match
Coupe du Monde 2018 (8eme de finale) : SUEDE - SUISSE : 1-0
Stade de Saint-Pétersbourg (64 042 spectateurs)
Temps nuageux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Skomina (SVN) (5)

Buts : Forsberg (66eme) pour la Suède - Aucun pour la Suisse

Avertissements : Lustig (30eme) pour la Suède - Behrami (60eme) et Xhaka (68eme) pour la Suisse

Expulsion : aucune pour la Suède - Lang (90+3eme) pour la Suisse


Suède
Olsen (6) - Lustig (5) puis Krafth (82eme), Lindelof (7), Granqvist (cap) (5), Angustinsson (5) - Claesson (5), Svensson (4), Ekdal (5), Forsberg (7) puis Olsson (82eme) - Berg (3) puis Kiese Thelin (90eme), Toivonen (5)

N'ont pas participé : Johnsson (g), Nordfeldt (g), Guidetti, Helander, Hiljemark, Jansson, Rohden, Durmaz
Entraîneur : J.Andersson


Suisse
Sommer (5) - Lang (4), Djourou (5), Akanji (3), R.Rodriguez (6) - Behrami (cap) (4), Xhaka (5) - Shaqiri (3), Dzemaili (5) puis Seferovic (73eme), Zuber (6) puis Embolo (73eme) - Drmic (4)

N'ont pas participé : Mvogo (g), Bürki (g), Moubandje, Elvedi, Freuler, Fernandes, Zakaria, Gavranovic
Entraîneur : V.Petkovic

Vos réactions doivent respecter nos CGU.