CM 2022 : La fin du rêve américain

CM 2022 : La fin du rêve américain©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 03 décembre 2022 à 18h02

Le premier 8eme de finale du Mondial a vu les Pays-Bas dominer les Etats-Unis ce samedi (3-1) et ainsi mettre fin au rêve américain de Team USA.


Dans un monde idéal, celui du rêve américain peut-être, les Etats-Unis auraient mené au score dès la troisième minute dans ce premier huitième de finale de la Coupe du monde 2022. Mais Pulisic a eu le tort de tomber sur un Noppert inspiré en mode gardien de handball.

Les Pays-Bas se sont montrés, en revanche, bien plus cliniques. A l'issue de leur première incursion sérieuse dans le camp américain et d'une séquence collective de toute beauté, Depay ouvrait le score du pied droit (1-0, 10e).

Un premier coup dur suivi d'un deuxième quelques secondes avant la fin de la première période. D'abord maladroit dans son duel avec Turner (17e), Blind ne se loupait pas sur un centre venu de la droite (2-0, 45e+1), à l'image du geste de Depay sur le premier but des Oranje.

Ce break semblait assez sévère pour la formation de Gregg Berhalter très entreprenante et relativement dangereuse à chacune de ses approches vers la surface adverse. Ce fut encore le cas dès le retour des vestiaires mais l'attaquant Gakpo jouait les sauveurs devant la ligne de but néerlandaise (49e).

Dans la foulée, Turner évitait le csc de Zimmerman et la fin des espoirs américains dans le tournoi (50e). On sentait bien que la défense des Pays-Bas, autour de Van Dijk, ne craignait rien des bonnes intentions des Etats-Unis. A moins que...

Oui, seul un but aurait pu déstabiliser peut-être les solides Oranje. Et c'est ce qu'il va se passer non sans une double parade de Turner pour empêcher à nouveau le 0-3 (71e). La réduction du score américaine a jailli du pied droit de Wright auteur d'un geste incroyable et peut-être involontaire qui a lobé Noppert (2-1, 77e).

Un espoir rapidement glacé par la reprise de Dumfries totalement abandonné dans la surface par la défense américaine (3-1, 81e). Encore une démonstration du froid réalisme des Pays-Bas.

Première qualifiée pour les quarts de finale au Qatar, la formation de Louis van Gaal affrontera l'Argentine ou l'Australie le 9 décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.