Tunisie-France : La FFF dépose une réclamation après le but refusé à Griezmann

Tunisie-France : La FFF dépose une réclamation après le but refusé à Griezmann©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 30 novembre 2022 à 23h05

Ce mercredi soir, la FFF a annoncé son intention de porter réclamation devant la FIFA concernant le but refusé à Antoine Griezmann lors de la défaite de l'équipe de France face à la Tunisie à l'occasion de l'ultime match de poules du Mondial 2022 des joueurs de Didier Deschamps (1-0).



L'affaire est portée devant la FIFA par la FFF. Ce mercredi, l'instance a annoncé son intention d'envoyer une réclamation auprès de l'instance à propos du but annulé - après consultation de la VAR - à Antoine Griezmann lors de la défaite face à la Tunisie (1-0). Les Bleus avaient pour rappel su égaliser dans les arrêts de jeu du match (90ème +8) grâce à la reprise du joueur de l'Atlético de Madrid. Une réalisation validée dans un premier temps avant que Matthew Conger, l'arbitre australien de cette rencontre, ne siffle la fin du match et ne revienne sur sa décision en annulant le but après avoir consulté la VAR.

Deschamps n'était "pas sûr que le match pouvait reprendre"

"Nous rédigeons une réclamation à la suite du but d'Antoine Griezmann, refusé à tort, de notre point de vue. Cette réclamation doit être envoyée à la Fifa dans les 24 heures suivant la fin du match", a annoncé la FFF auprès de plusieurs médias, notamment Le Parisien. En effet, le but aurait dû être validé, à en croire les règles de l'International Board (Ifab), qui régit les lois du jeu. "Si le jeu a repris après avoir été arrêté, l'arbitre ne peut effectuer une analyse sauf en cas d'identité erronée ou en cas d'infraction passible d'exclusion telle qu'un comportement violent, crachat, morsure, et/ou propos ou actes blessants, grossiers ou injurieux", explique l'instance dans son protocole.

A l'issue de la rencontre, Didier Deschamps a confié son agacement, alors qu'il s'est présenté sur le tard en conférence de presse (plus d'une heure après le coup de sifflet final). "Je suis en attente d'une réponse sur le règlement. Je ne les connais pas tous par cœur. L'arbitre a sifflé le coup d'envoi (après le but de Griezmann) et la fin du match et je ne suis pas sûr que le match pouvait reprendre. Je suis allé voir l'arbitre pour discuter. Je suis en attente d'une réponse et je ne dirai pas ce qu'il a dit. Je ne veux pas le mettre en cause. Vous avez le numéro de Collina (patron des arbitres de la FIFA) ?", a déclaré le sélectionneur des Bleus en conférence de presse, dans des propos retranscrits par Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.