Qualifs CDM 2018 : En Amérique du Sud, c'est le grand flou

Qualifs CDM 2018 : En Amérique du Sud, c'est le grand flou©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 05 septembre 2017 à 12h50

Depuis au moins quatre ans, on s'est habitué à la domination de ces cinq pays en Amérique du Sud.

Le Brésil et l'Argentine, par leur histoire, mais aussi la Colombie, le Chili et l'Uruguay, qui enchaînent les bons résultats ces dernières années. L'Uruguay reste sur une demi-finale au Mondial 2010 et un huitième de finale en 2014. La Colombie a atteint les quarts de la Coupe du Monde 2014 en étant l'une des nations les plus séduisantes du tournoi. Et que dire du Chili ? Double tenant du titre de la Copa America, et finaliste de la dernière Coupe des Confédérations. Pourtant, un de ces cinq poids-lourds du continent sud-américain pourrait ne pas voir la Russie.
La Colombie et l'Uruguay calent et laissent les autres revenir
Car à trois journées de la fin des éliminatoires, la situation est extrêmement serrée derrière le Brésil, déjà qualifié. La Colombie était en position de force en deuxième place mais a perdu deux points contre le Venezuela, lanterne rouge, la semaine dernière. Même chose pour l'Uruguay, troisième, mais qui vient d'enchaîner quatre matchs sans victoire dont trois défaites. Du coup, Colombiens et Uruguayens ont vu revenir le Chili, l'Argentine et surtout le Pérou. Surprenants depuis quelques mois, les Péruviens viennent de prendre sept points en trois journées et se sont rapprochés. Le Paraguay et l'Equateur sont aussi encore dans la course, au contraire de la Bolivie et du Venezuela, seuls éliminés à ce stade.
Calendrier favorable pour l'Argentine et l'Uruguay
Au regard du calendrier des trois dernières journées, l'Uruguay et l'Argentine ne devraient pas avoir de mal à entrer dans les quatre premiers du classement, grâce à des matchs abordables contre les deux derniers. Le Chili, qui terminera au Brésil, et la Colombie, qui va affronter la Seleçao, le Paraguay, avant de terminer par un voyage au Pérou, devront en revanche se méfier. Pour l'Equateur, condamné à un sans-faute, la mission s'annonce impossible avec des matchs contre le Chili et l'Argentine pour finir. Pour rappel, les quatre premiers sont qualifiés directement pour la Coupe du Monde. Le cinquième disputera lui un barrage contre le vainqueur de la zone Océanie, en l'occurrence la Nouvelle-Zélande.

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU