Qualifs CDM 2018 (barrage retour) : Darren Randolph, un gardien atypique qui pourrait envoyer la République d'Irlande à la Coupe du Monde

Qualifs CDM 2018 (barrage retour) : Darren Randolph, un gardien atypique qui pourrait envoyer la République d'Irlande à la Coupe du Monde©Media365

Marie Mahé, publié le mardi 14 novembre 2017 à 11h36

La République d'Irlande accueille le Danemark, ce mardi (20h45), en barrage retour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. Si les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge (0-0) lors du match aller, c'est en grande partie grâce ou à cause de Darren Randolph. Le dernier rempart irlandais sera de nouveau un élément précieux pour sa sélection.

L'Irlande compte plus que jamais sur son gardien Darren Randolph au moment d'aborder son barrage retour contre le Danemark, ce mardi (20h45). Lors du premier acte disputé samedi dernier, les deux nations s'étaient quittées sur un score nul et vierge (0-0). L'Eire possède donc un léger avantage psychologique avant de disputer l'ultime manche, à domicile. Grand artisan de ce match aller, Darren Randolph a brillé par ses nombreuses parades décisives et sa capacité à rassurer son arrière-garde par son calme olympien. Le dernier rempart des « Hommes en Vert » est totalement tourné vers le match retour, d'après ses déclarations à The Independent : « Dans cette rencontre, nous allons prendre l'initiative. Nous serons à la maison... C'est la victoire ou rien mardi. Nous sommes l'équipe locale donc nous devrons évidemment obtenir un résultat. Une victoire et nous allons en Russie. C'est aussi simple que cela. Cela pourrait devenir un peu plus compliqué s'il y a de nouveau 0-0 et qu'on joue des prolongations puis les tirs au but ».

Randolph est allé jouer à Middlesbrough pour éviter de perdre sa place en sélection
Darren Randolph a admis, non sans une pointe d'humour, qu'il n'avait pas participé à une séance de tirs au but depuis son adolescence : « Cela fait un moment... probablement depuis la Milk Cup quand j'avais 13 ou 14 ans. J'aurais aimé dire que nous avions gagné mais je ne m'en rappelle pas ! Le dernier penalty que j'ai sauvé était probablement contre Bournemouth, la saison dernière avec West Ham. » Arrivé à Middlesbrough (Championship) cet été pour éviter de perdre sa place en sélection, le natif de Bray a eu la lourde tâche de succéder, dans les cages irlandaises, à un certain Shay Given, qui totalise 134 sélections entre 1996 et 2016. C'est d'ailleurs lui qui était dans les cages de l'Irlande lors de la dernière phase finale de Coupe du Monde disputée par le pays, c'était en 2002 en Corée du Sud et au Japon. Les Irlandais n'avaient alors pas passé le cap des huitièmes de finale, éliminés par l'Espagne à l'issue de la séance de tirs au but (1-1, 3-2 tab).

Randolph a disputé toutes les rencontres de ces éliminatoires à la Coupe du Monde 2018
Si Shay Given a pris sa retraite internationale en juillet 2016, Darren Randolph (30 ans) a, petit à petit, succédé à celui qu'il considère comme son héros. Le joueur formé à Charlton Athletic a disputé toutes les rencontres des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 dans leur intégralité. Ce mardi, le dernier rempart irlandais aura tout un peuple derrière lui. Une première qualification pour une Coupe du Monde depuis 2002 est en jeu. Malgré les bonnes performances de son compatriote Rob Elliot, à Newcastle United en Premier League, et en cas de voyage en Russie, Darren Randolph sera, plus que jamais, en pole pour continuer à garder les cages de l'Irlande.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.