Qatar 2022 : Des drones pour garde du corps

Qatar 2022 : Des drones pour garde du corps©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 25 juillet 2022 à 17h12

Ne badinant pas sur la sécurité, le Qatar s'appuiera entre autres sur des drones durant la prochaine Coupe du monde. Ceux-ci veilleront à ce qu'aucune attaque d'autres drones n'aie lieu.



La sécurité demeure une préoccupation constante des organisateurs d'un grand évènement. Pays hôte de la Coupe du monde de football 2022 du 21 novembre au 18 décembre, le Qatar ne lésine pas sur les moyens. Mais cet état de la Péninsule Arabique innove également et prend en considération tout type de menace. Le ministère de l'Intérieur du Qatar a ainsi annoncé collaborer avec une pointure en matière de défense aérienne. "Nous sommes ravis de nous associer à Fortem Technologies en tant que fournisseur principal pour améliorer notre sécurité" s'est réjoui le capitaine ingénieur Rashid Fahad Alali. Cette entreprise américaine assurera la sécurité dans les stades du prochain Mondial dont la particularité pour la plupart est d'être à ciel ouvert. Et par conséquent de représenter des cibles facilement submersibles par la voie des airs.


La firme basé dans l'Utah a informé la BBC qu'elle empêchera toute attaque de drone durant la compétition grâce à leurs Drones Hunters. Soit des chasseurs de drones. A l'aide de petits radars positionnés dans chaque recoin des enceintes et aux alentours, ceux-ci intercepteront toute éventuelle invasion en emprisonnant le drone intrusif dans un filet. Alors que des systèmes d'interférence des signaux peuvent être utilisés pour neutraliser ces engins, Timothy Bean a informé que cela pouvait ne plus être suffisant. "Les drones sont programmés donc leur fréquence ne peut pas être brouillée" a détaillé l'un des co-fondateurs de Fortem Technologies. Sur un terrain totalement différent, cette entreprise a approvisionné plus récemment l'Ukraine d'engins similaires dans son conflit armé l'opposant à la Russie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.