Portugal - Santos : "C'est le moment de laisser Ronaldo tranquille"

Portugal - Santos : "C'est le moment de laisser Ronaldo tranquille"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 09 décembre 2022 à 17h20

Le Portugal jouera pour une place en demi-finale du Mondial 2022, samedi face au Maroc (16 heures). Pourtant, il a largement été question du cas de Cristiano Ronaldo en conférence de presse. Le quintuple Ballon d'Or a pour rappel démarré sur le banc face à la Suisse et n'a, selon Fernando Santos, jamais affirmé qu'il voulait quitter l'équipe nationale.



Une mise au point forte et nécessaire. Ce vendredi en conférence de presse, Fernando Santos a tenté de désamorcer du mieux qu'il a pu les polémiques autour du cas de Cristiano Ronaldo, qui a entamé le 8ème du Mondial contre la Suisse (6-1) sur le banc de touche avant d'entrer en jeu à la 73ème minute. "Je pense que c'est le moment de laisser Ronaldo tranquille, il ne mérite pas ça", a affirmé le sélectionneur du Portugal, à la veille du quart de finale de son équipe face au Maroc (samedi, 16 heures), dans des propos retranscrits par L'Equipe.

Une conversation entre Santos et Ronaldo avant le match face à la Suisse

Légèrement agacé par la situation, le sélectionneur vainqueur de l'Euro 2016 a démenti certaines rumeurs récentes du média Record concernant les désirs Ronaldo. "Il ne m'a jamais dit qu'il voulait quitter l'équipe nationale. C'est le moment d'arrêter cette conversation et toutes ces polémiques", a jugé Santos. Puis ce dernier est revenu sur sa gestion du cas du quintuple Ballon d'Or, forcément particulière du fait du statut du meilleur buteur de l'histoire du Portugal (118 buts en 195 sélections). "Depuis que je suis arrivé, je donne l'équipe quand on arrive au stade, mais cette conversation devait avoir lieu. Je ne le fais pas avec tous les joueurs, c'est vrai. Mais c'est le capitaine de l'équipe. Pour son professionnalisme, pour ce qu'il représente pour le Portugal et pour l'équipe, je devais le faire. La réunion avec Cristiano a eu lieu le jour du match dans mon bureau, après le déjeuner. Il n'y a pas eu de discussion avant. Je lui ai expliqué les raisons de mon choix tactique. Franchement. Cristiano était très déçu, évidemment, il n'acceptait pas cette décision, le contraire aurait été anormal", a détaillé Fernando Santos.

Également présent en conférence de presse, Joao Felix a estimé qu'il était nécessaire de ne pas rendre "l'atmosphère mauvaise" en référence aux nombreuses rumeurs sur Ronaldo. Concernant le jeu en lui-même, il a confié que c'était "la même tactique indépendamment de la présence de Ronaldo sur le terrain". Un joueur qui possède "des compétences que les autres joueurs n'ont pas et vice versa".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.