Pays-Bas : Van Gaal rassure sur son état de santé

Pays-Bas : Van Gaal rassure sur son état de santé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 12 avril 2022 à 20h20

Après avoir annoncé la semaine dernière qu'il souffrait d'un cancer de la prostate, Louis Van Gaal, le sélectionneur des Pays-Bas, a été rassurant concernant son état de santé, lundi soir.


Il a donné une bonne nouvelle. Lundi dernier, Louis Van Gaal avait révélé qu'il souffrait d'un cancer de la prostate, et qu'il avait dû multiplier les séances de radiothérapie. Lundi soir, il s'est montré rassurant concernant sa santé. "J'ai subi 25 séances de radiothérapie. Ensuite, j'ai dû attendre cinq ou six mois pour voir si cela avait fait effet. C'était le cas", a commenté le sélectionneur des Pays-Bas, cité par l'agence de presse néerlandaise ANP. La semaine dernière, le natif d'Amsterdam avait expliqué avoir subi des irradiations, également le soir durant les camps d'entraînements de la sélection hollandaise, même si selon lui, la maladie ne sera pas un frein afin qu'il puisse se rendre au Qatar pour la Coupe du monde 2022 (du 21 novembre au 18 décembre).

Les "larmes aux yeux" devant le soutien témoigné

L'ancien coach de Manchester United a également dû subir une opération au mois de février. "Cela prend un peu de temps. Ces séances de radiothérapie étaient derrière moi avant de signer le contrat avec la KNVB (Fédération néerlandaise, en août, ndlr). Cela ne doit maintenant aller que mieux. C'est une question de temps". Il s'est montré ému par le soutien témoigné à son égard dans le monde du football en général. "Je n'aurais jamais cru que cela aurait eu un tel impact dans le monde. Je trouve cela incroyable. J'en deviens émotif, j'en ai les larmes aux yeux mais cela me donne aussi de l'énergie que tant de gens se soucient de moi", a-t-il expliqué.

Durant la prochaine Coupe du monde, les Pays-Bas affronteront en phase de groupes le Qatar, pays hôte, le Sénégal et l'Équateur dans le groupe A. Après la compétition, Van Gaal laissera son poste à Ronald Koeman, ancien entraîneur du FC Barcelone, qui l'a déjà occupé de 2018 à 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.