Mondiaux : La justice américaine attaque la Russie et le Qatar

Mondiaux : La justice américaine attaque la Russie et le Qatar©Media365

Dimitri Ferrero : publié le mardi 07 avril 2020 à 14h40

Le réquisitoire du ministère de la Justice américaine accuse formellement le Qatar et la Russie d'avoir soudoyé des officiels de la FIFA, en échange de leurs votes pour l'obtention des Coupes du Monde 2018 et 2022.


C'est un véritable coup de tonnerre qui provient des États-Unis. Ce lundi, le ministère de la Justice américaine a rendu son réquisitoire dans l'affaire de corruption qui secoue la FIFA depuis l'attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar (au détriment des États-Unis et de l'Angleterre). Si des doutes planent depuis des années sur les conditions de l'octroi des deux éditions, c'est la première fois que la justice d'un pays affirme clairement que les votes désignant Russie et Qatar ont été entachés d'irrégularités.

Warner et Teixeira accusés


Le document accuse tout d'abord Jack Warner, à l'époque président de la CONCACAF et vice-président de la FIFA, d'avoir reçu 5 millions de dollars de la part de la Russie, en échange d'un vote pour cette dernière. Ricardo Teixeira, ancien président de la Fédération brésilienne de football, aurait, quant à lui, touché des pots-de-vin pour aider le Qatar à obtenir l'organisation de la Coupe du Monde 2022, selon la justice américaine. La FIFA avait ouvert une enquête sur ces attributions et les résultats avaient souligné l'existence de pratiques douteuses, mais n'avaient pas remis en cause le vote d'attribution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.