Mondial 2022 : Une information judiciaire ouverte

Mondial 2022 : Une information judiciaire ouverte©Media365

Rédaction , publié le lundi 09 décembre 2019 à 15h55

Le Parquet national financier a ouvert une information judiciaire ce lundi pour « corruption », autour de l'attribution de l'organisation de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Michel Platini pourrait être inquiété.



Michel Platini pourrait à nouveau se retrouver dans la tourmente. Au sortir de trois ans d'enquête préliminaire, le Parquet National Financier a ouvert lundi une information judiciaire pour « corruption active et passive » sur les conditions d'attribution de l'organisation de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, d'après les informations de Mediapart. Ce que le PNF a confirmé, a nommant un juge d'instruction sur le dossier. L'ancien président de l'UEFA, dont la suspension de quatre ans de toute fonction officielle dans le football décidée par la FIFA a pris fin début octobre, avait été entendu au cours de l'enquête. Il va être à nouveau interrogé par le juge d'instruction sur la partie française de l'affaire.

L'aveu de Platini : « Il y avait un message subliminal »

Platini figure dans ce dossier pour avoir assisté en novembre 2010 à une réunion à l'Elysée en compagnie de Nicolas Sarkozy, président de la République française de l'époque, et le prince héritier du Qatar Tamim ben Hamad al-Thani. L'ex-numéro 10 des Bleus aurait alors subi des pressions pour ne pas voter pour les Etats-Unis, mais pour le Qatar, lors du scrutin organisé une dizaine de jours plus tard par la FIFA pour l'organisation du Mondial 2022. Platini ne s'est jamais caché du caractère particulier de ce déjeuner -« Il y avait un message subliminal »-, tout en niant toute tentative de corruption. Ce sera désormais à la justice de trancher.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.