Mondial 2022 : Le Qatar va intégrer un groupe de qualifications pour s'entraîner

Mondial 2022 : Le Qatar va intégrer un groupe de qualifications pour s'entraîner©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le mardi 08 décembre 2020 à 19h20

Organisateur du Mondial 2022, le Qatar va pourtant bel et bien participer aux qualifications pour la prochaine Coupe du monde pour se « préparer. » Vraisemblablement, le pays devrait être placé dans un groupe européen où figure déjà cinq sélections.


C'est une annonce plutôt inattendue. Alors que le tirage au sort pour les qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar a eu lieu lundi soir, un participant et non des moindres, a fait son apparition, ce mardi dans les débats. En effet, d'après les informations de The Independent, le Qatar, le pays organisateur du Mondial, va tout de même intégrer un groupe de qualifications. Selon toutes vraisemblances, cette nation de la péninsule arabique devrait rejoindre un groupe où figure déjà cinq sélections. Parmi les cinq groupes de cinq concernés, plusieurs sources indiquent que le Qatar serait placé dans le groupe A, celui du Portugal, de l'Irlande, du Luxembourg, de la Serbie et de l'Azerbaïdjan. Toutefois, rien n'est figé pour le moment. L'objectif de cette mesure est d'« équilibrer les groupes et d'offrir aux hôtes de la compétition, des matchs de préparation relevés avant cet évènement majeur pour le pays. »

D'après les premiers éléments divulgués par le journal, les résultats et donc les points éventuellement pris contre le Qatar ne devraient pas être comptabilisés. Les rencontres contre cet adversaire serviraient uniquement de matchs semi-amicaux. Les dates des matchs éliminatoires, y compris ceux impliquant le pays organisateur de la Coupe du monde, devraient être officielles mardi prochain.


Ce n'est pas la première fois que le Qatar participe à des compétitions en-dehors de leur confédération. En 2019 déjà, les Qataris ont disputé la Copa America mais leur parcours s'était arrêté en phase de poules, battus par les Argentins lors du dernier match (2-0). « La présence de ces deux sélections (le Japon a également participé à la Copa America 2019) obéit au haut intérêt de la Confédération asiatique de football de participer aux compétitions de la Conmebol, et au compromis de la Confédération sud-américaine de contribuer au développement du football au niveau mondial », avait justifié cette dernière, en mai 2018, au moment de l'officialisation des participants. La nation du propriétaire du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, est également à l'affiche de l'édition 2021 et figure dans le groupe contenant le Pérou, l'Équateur, le Brésil, le Venezuela et la Colombie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.