Michel Platini placé en garde à vue ce mardi

Michel Platini placé en garde à vue ce mardi©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 18 juin 2019 à 10h25

Michel Platini n'en a pas fini avec ses ennuis judiciaires. L'ancien président de l'UEFA a été placé en garde à vue ce mardi matin dans le cadre d'une enquête sur l'attribution du Mondial 2022 au Qatar.



Les autorités continuent d'enquêter sur les conditions de l'attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Et Michel Platini en fait les frais. L'ancien Président de l'UEFA a été placé en garde à vue ce mardi matin. Il a été entendu à l'Office anticorruption de la police judiciaire, à Nanterre.

Le vote de Michel Platini dans le viseur des autorités

Depuis 2016, le parquet national financier mène une enquête sur « des faits présumés de corruption active et passive de personne n'exerçant pas de fonction publique ». En 2017, l'ancien joueur de la Juventus Turin avait déjà été entendu. Il avait reconnu avoir voté pour le Qatar lors de l'attribution du Mondial 2002 au début du mois de décembre 2010. Désormais il est placé en garde à vue. Une réunion secrète organisée à l'Elysée entre Nicolas Sarkozy, Tamim ben Hamad al-Thani, l'émir du Qatar depuis 2013 et Michel Platini quelques jours avant le vote de la FIFA est dans le viseur de la police d'après Mediapart. Le Premier Ministre qatari de l'époque Hamad ben Jassem al-Thani et le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant auraient aussi participé au déjeuner selon des archives de l'Elysée consultées par Le Monde en 2015. Claude Guéant aurait aussi été convoqué par la police ce mardi matin pour être entendu en tant que suspect libre.

Une enquête pour connaître le rôle de la France et de ses représentants

Cette annonce est un véritable coup de tonnerre dans le monde du football alors que Michel Platini arrivait à la fin de sa suspension de toute activité liée au football. Il ne semble pas y avoir de nouvelles accusations qui planent sur la légende du football français mais le Parquet National Financier cherche à déterminer avec plus d'exactitude le rôle joué par la France et ses représentants dans l'attribution du Mondial 2022 au Qatar. Michel Platini est déjà suspecté d'avoir été particulièrement conciliant avec le Qatar lors de la campagne électorale. Un journaliste du Monde a expliqué les raisons de cette garde à vue. Elle aurait pour but de confronter les versions divergentes des acteurs de ce rendez-vous secret.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.