Le match entre le Maroc et la Guinée-Bissau aura bien lieu

Le match entre le Maroc et la Guinée-Bissau aura bien lieu©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 06 octobre 2021 à 20h35

La FIFA a décidé le maintien de la rencontre entre le Maroc et la Guinée-Bissau mercredi, malgré les protestations des Bissau-guinéens.

Maroc - Guinée-Bissau se jouera bien ce mercredi soir à Rabat. Les joueurs des deux équipes sont attendus à 21 heures pour le coup d'envoi de cette rencontre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Et ce malgré les protestations de la Fédération bissau-guinéenne de football (FFGB), qui avait sollicité le report de cette rencontre via un courrier, accompagné d'un rapport médical détaillé. Dans celui-ci, il était fait mention que « tous » les joueurs avaient subi diarrhée et vomissements, que 7 d'entre eux avaient été transportés à l'hôpital pour se voir administrer des « sérums », et que 11 au total s'y étaient rendus pour des soins en urgence.

La Guinée-Bissau vent debout

Alors que d'autres sources, marocaines, citées par le site Le 360, indiquaient que les Djurtus avaient refusé un prélèvement de leurs selles et avaient déclaré se sentir mieux, la demande de report a été rejetée, au grand dam de la FFGB. « Le commissaire du match, après avoir rencontré la délégation bissau-guinéenne, a décidé qu'il se jouerait, malgré toutes les preuves existantes sur l'intoxication alimentaire qui a secoué les joueurs et l'équipe technique, déplore l'instance dirigeante bissau-guinéenne dans un communiqué officiel. Nous regrettons cette situation, mais nous resterons forts ! Au nom du fair-play et de l'équité sportive, la vérité doit être établie et le coupable responsable de cette situation désigné. » Place au match, si toutefois la Guinée-Bissau ne met pas à exécution la menace de forfait formulée plus tôt dans la journée par le président de sa Fédération.

En fin d'après-midi, le Soudan et la Guinée se sont quittés sur un match nul (1-1) dans ce groupe I. Au premier but de Mohamed Bayo avec le Syli national (56e), sur un corner d'Aguibou Camara, les Faucons de Jédiane ont répliqué par Bakhit, servi par le maître à jouer d'Al-Hilal, Abdulrahman (72e). Un score de parité qui n'arrange aucune des deux équipes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.