Japon : Les supporters en folie après l'exploit contre l'Allemagne

Japon : Les supporters en folie après l'exploit contre l'Allemagne©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 24 novembre 2022 à 11h39

Les supporters japonais ont bien festoyé, mais dans le respect, après la victoire historique de leurs joueurs contre les Allemands au Mondial qatari.



Le « miracle de Doha ». Menée depuis la 33e minute et un penalty d'Ilkay Gundogan, la sélection japonaise a réussi à renverser l'Allemagne dans la capitale qatarie mercredi grâce à des réalisations de Ritsu Doan (75e) et Takuma Asano (83e), pour débuter de la meilleure des manières cette Coupe du monde 2022 avec cette improbable victoire (2-1). Et dès le coup de sifflet final, une douce folie s'est emparée du pays et notamment de la capitale, Tokyo, malgré l'heure tardive, puisqu'on approchait de minuit quand le but vainqueur a été inscrit. Certains supporters, parmi les plus âgés, n'avaient pas oublié que c'était aussi à Doha, le 28 octobre 1993, que les Samourai Blue avaient été éliminés de la course à la qualification au Mondial 1994 sur une égalisation iraquienne à la dernière minute. Les fans japonais étaient donc tout à leur joie, mais dans le respect, notamment des feux de circulation, comme sur l'emblématique carrefour de Shibuya (voir vidéo ci-dessous).

Beaucoup de Japonais ont même demandé à Fumio Kishida, le très contesté Premier ministre, de leur accorder un jour férié pour célébrer cet exploit majuscule. Ce n'est a priori pas prévu, mais sait-on jamais, en cas de nouvelle prouesse face aux Espagnols... En attendant, le sélectionneur nippon Hajime Moriyasu savoure ce "moment historique, et cette victoire historique, c'est le moins que l'on puisse dire. Je pense au développement du football japonais, sur lequel on travaille. C'est une grande surprise et nous atteignons aujourd'hui les standards mondiaux", a réagi en conférence de presse celui a réussi un coaching gagnant, puisque les buts ont été marqués par deux remplaçants. Et il est ensuite revenu sur le scénario de ce match qu'il ne risque pas d'oublier : "Dès le début, on a décidé d'être agressifs. Mais l'Allemagne l'était encore plus. Et ce n'était pas une surprise pour nous. Ils ont un gardien merveilleux, Neuer. Mais notre équipe s'est montrée très intelligente et futée, et a bien joué, avec persévérance. Ils se sont vraiment battus." A confirmer dimanche contre un Costa Rica dos au mur après avoir été humilié par l'Espagne (0-7).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.