Italie : Un vestiaire laissé dans un état navrant à Palerme

Italie : Un vestiaire laissé dans un état navrant à Palerme©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 27 mars 2022 à 18h48

Le service de nettoyage du stade de Palerme a eu beaucoup de travail, après la défaite inattendue de son équipe d'Italie contre la Macédoine du Nord (0-1). La Squadra Azzurra a laissé derrière elle un véritable chantier.



Les joueurs italiens n'ont visiblement pas surmonté l'immense tristesse de leur élimination surprise du Mondial, jeudi soir contre la Macédoine du Nord (0-1). Marco Verratti et ses partenaires avaient beau jouer à domicile, en l'occurrence du côté de Palerme, ils ont rendu un vestiaire dans un état pour le moins déplorable. Une vidéo, qui dure plus de deux minutes, a été relayée et montre ainsi l'ensemble des détritus laissés un peu partout, y compris des mégots de cigarettes... En Italie, tous nos confrères se sont rapidement élevés pour dénoncer cette attitude forcément embarrassante, à l'image du Corriere dello Sport : "On aurait pu se passer avec bonheur de cette mauvaise image, le match se suffisait à lui-même." Pour rappel, les Italiens vont manquer leur deuxième Coupe du monde de rang.

A l'inverse, on se souvient que l'attitude du Japon à l'occasion du Mondial 2018 avait été saluée après la défaite face à la Belgique (3-2), pourtant très décevante aussi en huitièmes de finale après avoir mené 2-0. L'équipe avait nettoyé les lieux à la perfection, ce qui avait également été souligné, photos à l'appui. Les supporters de l'équipe asiatique se faisaient remarquer de la même manière en Russie, en assurant constamment le ménage dans leur tribune à l'issue des rencontres de leur pays. Il y a quatre ans, les Italiens n'avaient eux même pas eu le loisir, donc, de pouvoir s'oublier puisqu'ils n'étaient pas présents lors de la phase finale. C'est la première fois de son histoire que l'Italie, quatre fois championne, rate deux Mondiaux consécutifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.