Espagne - Enrique : "On est venus pour jouer sept matches"

Espagne - Enrique : "On est venus pour jouer sept matches"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le lundi 05 décembre 2022 à 17h15

A la veille du 8ème de finale de Coupe du monde entre l'Espagne et le Maroc (mardi, 16 heures), Luis Enrique s'est présenté en conférence de presse. Comme souvent, il a affirmé haut et fort que la Roja n'allait pas varier dans son approche de la rencontre. Valorisant la phase de groupes réalisée par son futur opposant, il a confié vouloir mener son équipe en finale de la compétition.



L'Espagne en finale du Mondial 2022, le 18 décembre prochain ? Si on est encore loin de cela, c'est bel et bien l'objectif de Luis Enrique et son groupe. Deuxième du groupe E derrière le Japon après une défaite face à cette même formation (2-1), la Roja défiera le Maroc avec l'envie de toujours, mardi en 8ème de finale de la compétition : celle d'avoir le ballon, de dominer autant que possible et marquer des buts. Le sélectionneur de l'Espagne l'a encore répété ce lundi en conférence de presse, alors qu'il a été interrogé sur un éventuel jeu long à utiliser face au pressing adverse. "Nous ne changerons pas de philosophie. Notre objectif est toujours de construire depuis l'arrière et d'amener le ballon devant dans les meilleures conditions", a jugé Enrique, arguant qu'il était impératif de continuer à jouer de la sorte car c'est cette approche qui a permis à l'Espagne d'arriver à ce stade de la compétition.

"Si nous faisons bien les choses, c'est normal de gagner"

Officiellement agacé par le revers concédé contre le Japon - qui a placé l'Espagne dans la partie de tableau des Bleus plutôt que dans celle du Brésil et de l'Argentine - Luis Enrique a confié ne pas "du tout" être intéressé par le résultat face au Maroc. "Ce qui m'intéresse, c'est que l'équipe fasse bien les choses. Si nous faisons bien les choses, c'est normal de gagner. Et je suis convaincu que nous mériterons davantage. On est venus pour jouer sept matches et c'est ce que nous voulons faire", a jugé l'ancien entraîneur du FC Barcelone. Conscient que les problèmes rencontrés seront de plus en plus importants au fur et à mesure de l'avancée dans le tournoi, il a également rappelé l'importance des tirs au but à ses joueurs. "Ce n'est pas une loterie, c'est un moment d'attention maximale où tu montres tes qualités, et si tu t'es bien entraîné ton geste sera plus fluide", a glissé le sélectionneur de l'Espagne. Lors de l'Euro 2021, l'Espagne avait participé à 2 séances de tirs au but : en quart de finale contre la Suisse, avec une victoire (1-1, 3 tirs au but à 1) puis en demie, avec une défaite contre l'Italie, future championne (1-1, 4 tirs au but à 2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.