Equipe de France : Quel programme pour nos adversaires du Mondial ?

Equipe de France : Quel programme pour nos adversaires du Mondial ?©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 20 mars 2018 à 17h35

L'équipe de France affrontera la Colombie et la Russie cette semaine. Pendant ce temps, que feront nos adversaires du prochain Mondial ?

Danemark : Panama et Chili au programmeLe Danemark ouvrira sa Coupe du Monde face au Pérou. Un adversaire méconnu mais jugé piégeux. Surtout que sur le papier, ce premier match pourrait être celui qui décidera du deuxième du groupe derrière la France, grande favorite. Alors les Danois ont décidé de mettre toutes les chances de leur côté. En témoigne le programme de ce mois de mars avec des rencontres amicales contre des formations au profil assez proche : le Panama, jeudi (20h00), puis le Chili, mardi (20h00). Ces deux matchs auront lieu sur le sol danois, à Brondby et Aalborg. Le sélectionneur Age Hareide a rappelé pour l’occasion les défenseurs Riza Durmisi (Betis) et Nicolai Boilesen (Copenhague). Les Bordelais Martin Brathwaite et Lukas Lerager font aussi partie de la liste.

Australie : nouveau sélectionneur et tournée européenneFin janvier, Bert van Marwijk a été nommé sélectionneur de l’Australie, en remplacement d’Ange Postecoglou, démissionnaire en novembre. Finaliste de la Coupe du Monde 2010 avec les Pays-Bas, le Néerlandais va disputer ses premiers matchs à la tête des Socceroos. Et pour ses débuts, il a retenu 26 joueurs parmi lesquels Tim Cahill, le vétéran, qui a rejoint Milwall (D2 anglaise) pendant le Mercato pour retrouver du temps de jeu. En mars, l’Australie effectue une tournée européenne. Elle affrontera d’abord la Norvège, vendredi à Oslo (18h00), puis se rendra à Londres, au Craven Cottage de Fulham, pour y défier la Colombie mardi (21h00). Une bonne manière de jauger le niveau de cette équipe, puisque les Colombiens seront en France quatre jours avant.

Pérou : préparation made in USALa bonne nouvelle est tombée fin décembre pour le Pérou. Son capitaine, Paolo Guerrero, a vu sa suspension pour dopage réduite d’un an à six mois, ce qui lui permettra de participer à la Coupe du Monde. Mais l’attaquant de Flamengo ne veut pas en rester là. Il a annoncé cette semaine son intention de voir cette sanction annulée. Il sera pour cela entendu par le TAS fin avril. Pendant ce temps, Paolo Guerrero manque le rassemblement de mars avec la sélection péruvienne. Elle a choisi d’effectuer une tournée aux Etats-Unis face à des adversaires européens, histoire de bien préparer ses matchs contre la France et le Danemark. Le Pérou affrontera la Croatie, vendredi à Miami, puis l’Islande, mardi à Harrison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.