Dopage : Richard McLaren tance la FIFA

Dopage : Richard McLaren tance la FIFA©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 11 décembre 2017 à 17h50

Alors que la commission qu'il dirige a mis en lumière un dopage organisé en Russie, Richard McLaren a confié au quotidien L'Equipe que la FIFA n'avait pas pris toutes ses responsabilités.

En pleine tourmente suite aux révélations du rapport de la commission McLaren et de la suspension du Comité Olympique Russe en vue des Jeux Olympiques de PyeongChang, la Russie se prépare à organiser en juin et juillet prochain la Coupe du Monde de football. Richard McLaren, qui dirige cette commission est revenu dans les colonnes du quotidien L'Equipe sur l'attitude de la FIFA concernant les conclusions de son rapport. « Mon travail n'a pas consisté à me pencher sur des sports en particulier, mais il m'a amené vers différents sports, football inclus, a rappelé l'avocat canadien. J'ai eu des informations sur le football, mais nous ne sommes pas rentrés dans le détail puisque mon travail était concentré sur l'existence d'un système de dopage. C'est à la FIFA de décider. » Et, à ce sujet, Richard McLaren n'a pas caché que l'implication de Vitali Mutko, qui a été exclu à vie des Jeux Olympiques par le CIO, dans l'organisation de la Coupe du Monde posait problème. « Vitali Mutko est président de la Fédération russe de football et il fait partie du comité d'organisation de la Coupe du Monde. C'est à la FIFA d'enquêter s'ils décident qu'ils doivent le faire. Mais ils n'ont pas vraiment rebondi sur mon travail. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU