Coupe du Monde : Wenger fait marche arrière pour un Mondial tous les 2 ans

Coupe du Monde : Wenger fait marche arrière pour un Mondial tous les 2 ans©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 09 décembre 2022 à 10h50

Directeur du développement à la FIFA, Arsène Wenger semble reculer après avoir défendu l'idée d'une Coupe du Monde tous les 2 ans.



Depuis son origine en 1934, la Coupe du Monde se dispute tous les 4 ans. Au Qatar, sa 22eme édition se dispute depuis le 20 novembre et, dans deux semaines, on connaitra l'équipe qui succédera à la France, victorieuse il y a quatre ans en 2018 en Russie. Le Mondial tous les 4 ans, c'est ce qui fait le sel de cette compétition. Mais depuis l'an dernier, on avait cru comprendre qu'il allait peut-être falloir s'habituer prochainement à voir une Coupe du Monde tous les 2 ans. Arsène Wenger, l'ancien entraîneur de Monaco et Arsenal, devenu le directeur du développement de la FIFA, défendait ardemment cette idée un peu folle qui faisait beaucoup causer.

L'Alsacien, également consultant pour beIN Sports au Qatar actuellement, y semble aujourd'hui moins attaché. « On m'avait demandé d'y réfléchir et je pensais que ce n'était pas une mauvaise idée, a expliqué Arsène Wenger à L'Equipe. Mais une telle évolution nécessitait de revoir complètement le calendrier des qualifications. On ne se dirige pas vers ça aujourd'hui, plutôt vers des cycles de quatre ans avec en alternance une Coupe du Monde, la Coupe du Monde féminine qui prend de plus en plus d'importance, l'Euro et la Coupe du Monde des clubs, qui sera inévitable ».

Wenger plaide pour organiser à nouveau un Mondial en fin d'année


Alors que cette Coupe du Monde 2022 est la première à se jouer en fin d'année, Wenger, qui a récemment expliqué que le Mondial 2026 n'aura peut-être pas de poules à 3 équipes , plaide pour organiser à nouveau un Mondial à cette période. « Si on veut démocratiser le football, il faudra aller dans des pays d'Afrique où il est impossible de disputer un Mondial l'été... On le voit avec cette édition au Qatar : une Coupe du Monde en hiver, ça fonctionne. Alors, certes, beaucoup de sélections n'ont pas eu le temps de bien se préparer physiquement, explique l'ancien coach. Mais au moins, elles ont toutes abordé cette compétition avec une vraie fraîcheur mentale, ce qui n'a pas toujours été le cas par le passé. Je me souviens d'équipes qui ont débuté une Coupe du Monde fatiguées psychologiquement, parce que la période de préparation s'était mal passée... » Il reste encore 8 rencontres à disputer dans cette Coupe du Monde 2022 : les quarts de finale , les demi-finales, le match pour la 3eme place et la finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.