Coupe du Monde 2022 : L'Allemagne veut boycotter le mondial qatari

Coupe du Monde 2022 : L'Allemagne veut boycotter le mondial qatari©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, Media365 : publié le samedi 22 mai 2021 à 13h29

En Allemagne, l'idée d'un boycott de la Coupe du Monde prévue au Qatar l'an prochain prend de l'importance au sein de la société. Selon un sondage, deux Allemands sur trois s'opposent à la participation de la Mannschaft au Mondial.



Il y a deux mois, la sélection allemande luttait pour le respect des droits humains en arborant des t-shirts spéciaux lors des hymnes du match face à l'Islande qui se déroulait dans le cadre des éliminatoires à la prochaine Coupe du Monde. Alors que l'équipe entraînée par Joachim Löw prenait position contre l'organisation du prochain mondial au Qatar, c'est désormais l'opinion publique qui a donné son avis sur la question. Dans un sondage réalisé par l'institut Infratest pour la Westdeutscher Rundfunk, la majorité des Allemands s'est prononcée contre la participation de la Mannschaft à la Coupe du Monde 2022. Sportschau a annoncé que deux tiers des répondants au sondage ne souhaitaient pas voir les partenaires de Manuel Neuer se rendre dans l'Emirat en novembre 2022 pour la grande messe du football mondial. Seulement 26% sont en faveur alors que 9% n'ont pas d'avis. Les proportions sont sensiblement les mêmes chez les répondants qui affirment s'intéresser au football. 61% sont en faveur d'un boycott alors que 33% s'expriment pour une participation de l'Allemagne.


La sélection allemande a été une des premières à se positionner en faveur de la défense des droits humains à l'approche de la Coupe du Monde au Qatar. Dans ce pays du Golfe qui a obtenu l'organisation du Mondial en 2010, la construction des infrastructures aurait provoqué le décès de plusieurs milliers de migrants qui travaillaient clandestinement sur les chantiers. Les joueurs norvégiens et allemands ont profité du début des éliminatoires de la Coupe du Monde pour manifester contre la situation qatarie. S'ils n'ont pas été entendus par leurs fédérations qui ne pensent pas à un boycott, les citoyens commencent à prendre position.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.