Coupe du Monde 2022 (Eliminatoires) : Les matchs de mars reportés pour la zone Amérique du Sud

Coupe du Monde 2022 (Eliminatoires) : Les matchs de mars reportés pour la zone Amérique du Sud©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le samedi 06 mars 2021 à 20h20

Alors que la mise à disposition des joueurs s'annonçait difficile dans le contexte sanitaire actuel la CONMEBOL a annoncé ce samedi que les deux journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 prévus en mars ont été reportées à une date ultérieure.



Les internationaux sud-américains auront droit à un peu de repos durant ce mois de mars. La confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) a officialisé par l'intermédiaire d'une communication via son compte officiel Twitter que les deux matchs comptant pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde, prévue en novembre 2022 au Qatar, n'auront finalement pas lieu. « Le Conseil de la CONMEBOL s'est résolue à suspendre les deux dates des éliminatoires pour Qatar 2022 prévues en mars », annonce la confédération. La raison tient aux difficultés annoncées pour les sélections sud-américaine de pouvoir compter sur les meilleurs joueurs, évoluant essentiellement en Europe, en raison du contexte sanitaire et aux éventuelles périodes de quarantaine au départ et à l'arrivée qui sont susceptibles d'être imposées aux joueurs. « La raison est due à l'impossibilité de disposer en temps voulu de tous les joueurs sud-américains », ajoute la CONMEBOL.

La FIFA déjà à la recherche de nouvelles dates

Dans un calendrier de la saison 2020-2021 déjà très chargé, avec notamment la Copa América 2021 du 11 juin au 10 juillet prochain qui se déroulera sans les nations invitées que sont l'Australie et le Qatar, trouver de nouvelles dates pour programmer ces deux rencontres du championnat à dix équipes que constituent les éliminatoires sud-américains de la Coupe du Monde pourrait s'avérer difficile. « La FIFA va analyser le report de ces matchs en coordination avec la CONMEBOL et ses associations membres, ajoute la confédération sud-américaine. Les différentes options pour organiser les matchs seront prochainement étudiées. » Une décision qui, au sein de l'état-major des principaux clubs européens, dont le PSG pour ne pas le citer, doit être très bien acceptée en raison du grand nombre d'internationaux venant d'Amérique du Sud dans leurs rangs... mais qui ne reste qu'une solution temporaire car ces matchs retrouveront une place dans des fenêtres internationales à venir qui pourraient être renforcées, à l'image de ce qui a été organisé en Europe en fin d'année 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.