Coupe du Monde 2018 (Tirage au sort) - Bleus / Didier Deschamps : " Cela aurait pu être pire "

Coupe du Monde 2018 (Tirage au sort) - Bleus / Didier Deschamps : " Cela aurait pu être pire "©Media365

Rédaction , publié le vendredi 01 décembre 2017 à 18h00

Interrogé au micro de beIN Sports, Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, est revenu sur le tirage au sort de la Coupe du Monde 2018. Cela aurait pu être nettement pire pour les coéquipiers d'Hugo Lloris.

Didier Deschamps, que vous inspire ce tirage au sort ?
Je vais vous dire une réponse classique, cela aurait pu être pire. Maintenant, on connaît nos trois adversaires, l'ordre des matchs, les stades et les horaires. On a beaucoup de réponses et on va passer beaucoup de temps à planifier notre préparation. On a des réponses importantes. Après, il faut prendre le temps de bien étudier nos adversaires.

Que pensez-vous justement du Pérou, du Danemark et de l'Australie ?
Le Danemark, on a un peu plus l'habitude de les jouer. Le Pérou, cela remonte aux années 80 (ndlr : la dernière confrontation entre les deux nations). C'est un peu plus compliqué. L'Australie, on a joué un match amical en 2013. Le point commun, ce sont trois équipes qui sont passées par les barrages pour arriver à la Coupe du Monde. C'était aussi notre cas la dernière fois. Il ne faut donc pas penser qu'ils sont moins bons ou plus faibles. On va mettre tout le sérieux pour avoir le maximum de renseignements à chaque fois.
Deschamps : « Terminer à la première place de notre groupe »
Avez-vous davantage de pression avec ce tirage ?
Vous croyez qu'ils vont me mettre la pression ? Peu importe le groupe, l'équipe de France doit se qualifier pour les huitièmes et terminer première. Cela sera notre objectif. On va y aller avec beaucoup d'ambition et avec l'humilité nécessaire. Le premier objectif, il est basique mais c'est de terminer à la première place de notre groupe.

Avez-vous déjà votre 23 en tête ?
Non. Ce n'est pas possible, je ne sais pas ce qui peut se passer. On est encore trop loin. Il faudra me reposer la question au mois de mars. Lors de la dernière Coupe du Monde et du dernier Euro, il y a quand même eu pas mal d'impondérables qui m'ont obligé à faire des modifications. L'essentiel, c'est que j'ai pu réfléchir avec mon staff à un plan B, C ou même D.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU