Coupe du Monde 2018 - Sénégal : Le programme de préparation des Lions de la Teranga

Coupe du Monde 2018 - Sénégal : Le programme de préparation des Lions de la Teranga©Media365

Patrick Juillard, publié le mercredi 14 février 2018 à 00h25

Le programme de préparation du Sénégal pour la Coupe du Monde 2018 a été détaillé mardi par le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor.

Le Sénégal est pratiquement fixé sur son programme de préparation à la Coupe du Monde 2018. Après que des informations plus ou moins vérifiées aient circulé ces dernières semaines, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, a mis les choses au clair ce mardi. Invité des "Rendez-vous" de l'Association nationale de la presse sportive (ANPS), le dirigeant a précisé le programme des Lions de la Teranga. Les hommes d'Aliou Cissé joueront le 23 mars contre l'Ouzbekistan à Casablanca, puis le 27 du même mois contre la Bosnie-Herzégovine en France. Le Havre et Beauvais sont en balance pour accueillir cette rencontre. Les Lions joueront contre le Luxembourg à domicile, le 31 mai, la Croatie, le 8 juin à Zagreb, avant un dernier match contre un adversaire encore indéterminé, le 12 juin prochain. VITTEL, CAMP DE BASE AVANT LA RUSSIE « Nous avons eu des demandes mais nous avons jugé plus utile d'attendre pour avoir des adversaires qui cadrent avec les équipes du groupe H », a poursuivi Augustin Senghor. Cette série de matchs d'avant-tournoi sera précédée par un premier stage au Sénégal, du 21 au 24 mai, qui sera clôturé par la remise du drapeau national par le chef de l'Etat, Macky Sall. Une deuxième phase se déroulera à Vittel (France), qui servira de camp de base aux Lions avant le départ pour la Russie. Ultime précision donnée par le boss de la FSF : le Sénégal ne jouera pas de match amical au pays. « Avec des contraintes (financières, climatiques et logistiques) qui sont les nôtres, nous avons décidé de surseoir à jouer devant notre public », a-t-il conclu sur ce point.7 MILLIARDS CFA DE PRIMESL'épineuse question des primes n'a pas été éludée. « Nous avons planifié toutes nos dépenses jusqu'en finale et elles ont été arrêtées à la somme de 7 milliards 182 millions de francs (soit environ 10,5 millions d'euros, ndlr) », a annoncé Augustin Senghor. « Tout a été budgétisé » pour les primes des joueurs, qui seront versées aux intéressés avant la phase finale de la Coupe du Monde (14 juin au 15 juillet), a-t-il ajouté. « Nous avons voulu anticiper pour qu'une fois sur place, les joueurs n'ont en tête que leur participation à la compétition. [L'Afrique] a souvent souffert des faits divers liés des primes impayées. Avec toutes ces expériences, il faut aller de l'avant et anticiper pour qu'une fois en Russie, on ne soit préoccupé que par la participation de notre équipe nationale. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.