Coupe du Monde 2018 : Adil Rami dévoile les images de la soirée "extincteur"

Coupe du Monde 2018 : Adil Rami dévoile les images de la soirée "extincteur"
A lire aussi

Axel Allag, publié le mercredi 15 juillet 2020 à 23h05

Adil Rami a dévoilé les images de la fameuse soirée "extincteur" vécue par les Bleus en 2018, après le succès face à l'Argentine de Lionel Messi en huitième de finale du tournoi.

Il y a 2 ans jour pour jour, l'équipe de France remportait la Coupe du Monde 2018 face à la Croatie (4-2) avec des réalisations d'Antoine Griezmann, Paul Pogba, Kylian Mbappé et un but contre son camp de Mario Mandzukic. Afin de célébrer au mieux cet anniversaire particulier, Adil Rami a pris la décision de faire plaisir à ses followers par le biais de son compte Instagram en dévoilant quelques images de la fameuse soirée "extincteur" à l'hôtel après le huitième de finale remporté contre l'Argentine de Lionel Messi (4-3).

Deschamps avait voulu réprimander les Bleus
















Voir cette publication sur Instagram



















A poile , casque 🎧 aux oreilles 👂a distance de sécurité pour éviter cette fameuse histoire qui est « l'extincteur » ... Merci @benmendy23 moi qui a ce moment là aV confiance en toi 😂, tu as réveillé le #ghostbusters qui avait en moi et bien sur toute @equipedefrance et tout le village avec ... 5h du matin posé entre nous comme dans le quartier à l'époque à refaire le monde 🌍... JOYEUX ANNIVERSAIRE 🎂 #2ans #championdumonde 🇫🇷 #souvenir #émotion #famille #inoubliable 😘 ❤️

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le 15 Juil. 2020 à 9 :46 PDT





Acteur principal de l'histoire, l'ancien défenseur de l'OM a notamment été provoqué gentiment par Benjamin Mendy. La défense de Rami s'est faite par le biais d'un extincteur, et par la suite cela a engendré le déclenchement de l'alarme incendie. Les Bleus avaient ensuite été confrontés au personnel de l'hôtel ainsi qu'à la police afin de s'expliquer. "Je ne vous cache pas que j'étais parti pour remonter des bretelles. Ils étaient à une centaine de mètres et je les ai entendus dire : 'On est tous ensemble, c'est personne, c'est les 23 !' Je me suis mis à marcher et me suis demandé si ça m'était déjà arrivé d'être une telle situation quand j'étais joueur. Je suis arrivé, je les ai regardés et je n'ai rien dit. Voilà", avait expliqué Didier Deschamps, au sujet de cet épisode dans les colonnes de La Provence, en juillet 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.