Coup de filet dans le football allemand

Coup de filet dans le football allemand©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 23 mai 2018 à 20h18

L'ex-président de la Fédération allemande, son successeur et l'ex vice-président du comité d'organisation ont été inculpés par la justice de leur pays pour "fraude fiscale aggravée" dans le cadre de l'affaire des soupçons d'achat de voix pour l'obtention de la Coupe du monde 2006.

Le parquet de Francfort enquête toujours sur une possible "fraude fiscale aggravée" de la part de plusieurs dirigeants du football allemand, dans le but d'acheter des voix afin de pouvoir organiser le Mondial 2016. Les médias confirment l'inculpation de trois hommes en poste à l'époque : Théo Zwanziger (photo), Wolfgang Niersbach, présidents l'un après l'autre de la Fédération, et Horst Rudolf Schmidt, alors vice-président du comité d'organisation. Ils auraient rempli une fausse déclaration d'impôts cette année 2006 et un fond secret de 6,7 millions d'euros aurait servi à acheter des voix pour organiser le Mondial en Allemagne.

Un fonds secret de 6,7 millions d'euros


"Il sera prouvé que les charges contre moi sont complètement infondées", a réagi Wolfgang Niersbach à l'agence de presse SID. "Ce renvoi relève de l'agitation aveugle", s'est défendu Théo Zwanziger dans un entretien à Bild. Deux grands noms sont aussi cités dans l'affaire : Franz Beckenbauer, alors chargé de promouvoir l'événement, et le défunt Robert Louis-Dreyfus, alors patron de la marque Adidas, équipementier de la sélection. Le premier aurait demandé la création de ce fond, alimenté par le deuxième. L'argent était supposé servir à organiser une soirée de gala. Elle n'a jamais eu lieu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.