Colombie - Falcao : "Nos chances de se qualifier sont très réduites"

Colombie - Falcao : "Nos chances de se qualifier sont très réduites"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 02 février 2022 à 21h25

Défaite par l'Argentine dans la nuit de mardi à mercredi (1-0), la Colombie est en mauvaise posture afin de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde. Radamel Falcao a avoué que les chances de voir les Cafeteros au Qatar étaient "très réduites".


La Colombie pourrait rater une Coupe du monde pour la première fois depuis 2010. Défaite par l'Argentine dans la nuit de mardi à mercredi dans les éliminatoires de la zone Amérique du sud (1-0), la sélection de Radamel Falcao se situe à la septième position du classement, à quatre points de la cinquième position, qualificative pour des barrages face à une équipe asiatique, et actuellement occupée par le Pérou. Sur une série négative de sept matchs sans victoire dans ces qualifications, les Cafeteros n'ont plus que deux rencontres afin de faire pencher la balance du bon côté. D'abord face à la Bolivie, le 24 mars prochain, puis contre le Venezuela, 5 jours plus tard.

"Si nous ne marquions pas ici, en Argentine..."

Consécutivement au revers face à l'Argentine, c'est un Radamel Falcao assez pessimiste qui s'est présenté devant les micros. Entré en jeu à la 76ème minute, l'attaquant âgé de 35 ans s'est montré lucide sur la situation de son pays. "C'est une énorme tristesse de ne pas avoir obtenu un résultat positif. Nous étions conscients de nos besoins. Malheureusement, avec leur but, les circonstances ont changé et nous avons dû prendre plus de risques. Ce que nous avons bien fait par moments, surtout à la fin de la première mi-temps, lorsque nous avons eu l'occasion de marquer. En deuxième mi-temps, je pense que nous étions mieux placés et que nous avons davantage cherché le but adverse. Les chances de qualification ? Elles sont très réduites, je pense que nous étions dans une situation très compliquée", a reconnu El Tigre, au moment où d'autres rencontres étaient en cours. Puis de conclure, fataliste : "Je pense que si nous ne marquions pas ici, en Argentine, les chances de se qualifier se réduisaient considérablement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.