CM 2022 : Un soutien "clair" d'Oudéa-Castéra aux LGBT ?

CM 2022 : Un soutien "clair" d'Oudéa-Castéra aux LGBT ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 09 décembre 2022 à 18h36

En déplacement au Qatar samedi pour soutenir les Bleus face à l'Angleterre, Amélie Oudéa-Castéra a prévu de "témoigner clairement son soutien" aux LGBT. Mais portera-t-elle le fameux brassard arc-en-ciel ?



Comme elle l'avait promis, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, sera bien samedi soir (20h heure française) au stade Al-Bayt d'Al-Khor pour le choc entre la France et l'Angleterre. "Si on arrive aux quarts de finale, je pense que c'est un cap important et que c'est le rôle d'une ministre des Sports d'être aux côtés de l'équipe, comme un acte de reconnaissance et d'encouragement", avait-elle ainsi annoncé il y a un mois. Depuis, ce Mondial qatari a été marqué par plusieurs polémiques, comme celle du brassard arc-en-ciel « One Love » que devaient porter les capitaines de plusieurs sélections européennes en marque de soutien à la communauté LGBTQ+. Un brassard qu'ils ont finalement renoncé à porter, car la FIFA les menaçait de sanctions.

"Elle aura à cœur de leur témoigner clairement son soutien"

Et la politique s'est invitée dans le débat. Helle Thorning-Schmidt, l'ancienne Première ministre danoise, a d'abord revêtu une fameuse robe arc-en-ciel lors du match contre la Tunisie. La ministre des Sports allemande Nancy Faeser et la ministre des Affaires étrangères belge Hadja Lahbib ont elles porté le brassard arc-en-ciel dans l'émirat, comme le ministre des Sports britannique Stuart Andrew. Amélie Oudéa-Castéra en fera-t-elle de même ? "Elle aura à cœur de leur témoigner clairement son soutien", a assuré le ministère des Sports au Parisien.


On ne sait donc pas encore sous quel forme ce soutien "clair" se manifestera de la part de l'ancienne tenniswoman, qui veut aussi évoquer la place des femmes dans le sport au Qatar. Le collectif Rouge Direct espère qu'elle portera elle aussi le brassard arc-en-ciel. "Face aux violations des droits humains et aux persécutions contre les personnes LGBT dans cet État parmi les plus répressifs au monde, la présence d'un membre du gouvernement français équivaut à un brevet officiel de respectabilité pour cette monarchie autoritaire, liberticide, esclavagiste, écocide et homophobe", peut-on lire dans le communiqué de ces lanceurs d'alerte contre l'homophobie dans le football.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.