CM 2022 : Un journaliste danois menacé en plein direct par des agents de sécurité

CM 2022 : Un journaliste danois menacé en plein direct par des agents de sécurité©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365 : publié le mercredi 16 novembre 2022 à 17h10

Rasmus Tantholdt, journaliste pour la chaîne TV2, était en train de faire un reportage avec son caméraman lorsqu'il a été menacé par deux agents de sécurité locaux.



Un premier couac au Qatar, alors que la Coupe du monde 2022 commencera dimanche, avec l'opposition entre le Qatar et l'Équateur (17 heures, heure française). Mardi soir, Rasmus Tantholdt, qui officie pour la chaîne danoise TV2, a été appréhendé alors qu'il était en train de réaliser un reportage avec son cameraman. En duplex avec le plateau, Tantholdt a vu une voiturette de golf s'arrêter à leur hauteur. Par la suite, un des trois individus venus à leur rencontre a mis la main sur l'objectif de la caméra, afin de faire comprendre qu'il était interdit de filmer.

"Ce n'est pas un pays libre et démocratique"


Ne se démontant pas, le journaliste a ainsi lancé : "Vous avez invité le monde entier, pourquoi ne pourrions-nous pas filmer dans un lieu public ?". Un autre plan montre Tantholdt mettant en avant son accréditation, répétant que ses collaborateurs et lui-même avaient le droit de filmer. "Vous pouvez casser la caméra. Vous voulez la casser ? Allez-y. Vous nous menacez !", s'est-il exclamé. Le journaliste a affirmé avoir reçu un message de soutien du comité suprême du Qatar. "On peut dire que ces agents ont mal compris la situation, mais ça en dit long que qui se passe ici", a-t-il expliqué à la chaîne TV norvégienne NRK. "On peut y être attaqué et menacé quand on fait un reportage en tant que média. Ce n'est pas un pays libre et démocratique". Cette affaire n'arrangera en rien la réputation du Qatar alors que la Coupe du monde débute dans 4 jours et se poursuivra jusqu'au 18 décembre, date de la finale de la compétition.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.