CM 2022 : Sécurité renforcée à Paris pour France - Maroc

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 12 décembre 2022 à 19h28

Les autorités ont déjà établi leur dispositif en vue de France - Maroc mercredi soir, et surtout des effusions diverses qui devraient s'ensuivre avec la qualification d'un des deux pays pour la finale de la Coupe du Monde.

La demi-finale de Coupe du Monde entre la France et le Maroc, mercredi soir au Qatar, doit être une fête entre deux peuples amis, particulièrement sur le sol français où l'événement sera logiquement considérable pour la forte communauté marocaine. Malheureusement, il devient de plus en plus utopique, voire impossible d'imaginer de simples moments de bonheur et de communion autour des grands événements de football, ce qui conduit les autorités à prendre leurs précautions en prévision du coup de sifflet final. A Paris, le dispositif sera ainsi renforcé sur les Champs-Elysées mercredi.

Véran : "Pas dans l'anticipation des débordements, mais de l'organisation"

Selon les informations de nos confrères du Parisien, il y aura 2 000 policiers présents sur place, contre seulement 1 200 samedi après Portugal - Maroc (0-1) et France - Angleterre (2-1) qui se sont disputés consécutivement - deux heures d'écart entre la fin du premier match et le début du deuxième. La circulation ne sera pas fermée sur l'avenue et les diverses manifestations seront donc contenues sur les trottoirs. Comme samedi, une soirée dont les forces de l'ordre se montrent plutôt satisfaites du déroulé global, en dépit des 91 interpellations dans la capitale.


"L'ambiance est longtemps restée festive", assure une source policière, précisant que la situation a pu s'envenimer plus tard (vers 22h30) lorsque les casseurs ont malheureusement cherché à profiter du contexte. "Il y a eu très peu d'incidents", rassure-t-on toutefois. Invité sur LCI, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a résumé la tendance : "On ne doit pas être en permanence dans l'anticipation des débordements, en revanche on doit être dans l'anticipation de l'organisation des forces de sécurité pour éviter ces débordements."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.