CM 2022 : Pas invité, Platini ne se rendra pas au Qatar

CM 2022 : Pas invité, Platini ne se rendra pas au Qatar©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le samedi 19 novembre 2022 à 20h10

Alors qu'il avait à l'époque voté pour que le Qatar organise la Coupe du monde 2022, Michel Platini n'a pas été invité à venir assister à l'événement, comme il l'a révélé ce samedi.



Entre Michel Platini et le Qatar, les relations semblent désormais très froides. En effet, alors que l'attribution de la Coupe du monde 2022 au petit émirat du Moyen-Orient a posé beaucoup de soucis à celui qui a fait les beaux jours de Nancy, Saint-Etienne et la Juventus Turin durant sa carrière, l'intéressé ne se rendra pas sur place pour assister au tant attendu tournoi. Questionné sur le sujet par L'Equipe, l'ancien président de l'UEFA (de 2007 à 2015) s'est montré très clair. « Je n'ai reçu aucune invitation, sauf de la part de nombreux médias, et je n'ai aucune intention de m'y rendre », a expliqué Platini, qui avait pourtant voté pour que le Qatar organise le Mondial 2022, qui débutera ce dimanche à Doha. Or, depuis cela, le Français a connu des ennuis, il avait notamment été placé en garde à vue et était ressorti libre en juin 2019, dans le cadre de l'enquête du Parquet national financier (PNF) sur l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022.

Blatter accuse ouvertement Platini

A l'époque, Sepp Blatter avait attaqué Platini sur le sujet, lui qui aurait eu une influence sur la victoire du Qatar face aux Etats-Unis pour l'organisation de ce Mondial. « La victoire du Qatar s'explique par les statistiques du vote, qui a été gagné 14 à 8. Si l'on change les quatre voix européennes de Michel Platini (comprenant également celles de l'Espagne, de Chypre et de la Turquie), les USA ont gagné 12 à 10 », a notamment déclaré l'ancien président de la FIFA aux enquêteurs, dans des propos repris par L'Equipe. Conseiller de l'ancien meneur de jeu des Bleus, Kevin Lamour avait lui pris la défense du Français : « Le 4 octobre 2010, lors d'un déplacement en Biélorussie, à l'occasion d'une séance du comité exécutif de l'UEFA, alors que nous étions partis marcher ensemble, Michel Platini me dit que Marios Lefkaritis aimerait qu'il vote pour le Qatar mais il ne m'a pas alors précisé pour quelles raisons, et s'il allait le faire. » Alors que l'affaire semble toujours aussi délicate, "Platoche" a tranché et ne rendra pas sur place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.