CM 2022 : Les moments forts de la 17ème journée

CM 2022 : Les moments forts de la 17ème journée©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365 : publié le mercredi 07 décembre 2022 à 08h00

La 17ème journée du Mondial 2022 a été marquée par la qualification historique du Maroc en quart de finale de la compétition après son exploit contre l'Espagne. Le Portugal, avec Cristiano Ronaldo en tant que remplaçant, a étrillé la Suisse (6-1).


Première historique pour le Maroc

Au vu du tableau des 8èmes de finale de ce Mondial, l'opposition entre le Maroc et l'Espagne semblait la plus propice à la surprise. Et cela n'a pas raté, vainqueurs aux tirs au but (0-0 ; 3 tirs au but à 0) les Lions de l'Atlas se sont qualifiés en quarts de finale d'un Mondial pour la première fois de leur histoire. Portés par un Yassine Bounou en état de grâce dans les buts, ils sont devenus la première équipe du monde arabe à atteindre un tel stade de la compétition, faisant mieux que la génération 1986 qui était tombée au Mexique en 8ème face à l'Allemagne (0-1). "J'ai dit qu'il fallait être ambitieux dès notre arrivée, et c'est ce qu'ont cru les gars. Pourquoi ne pas gagner la Coupe du monde ?", a notamment clamé Walid Regragui, au micro de beIN Sports.

1 000 penalties tirés mais un 0 pointé pour l'Espagne

Luis Enrique, qui était venu avec l'idée de disputer 7 matchs dans le tournoi - jusqu'en finale - avait pourtant prévenu ses joueurs qui "devaient arriver avec au moins mille pénaltys tirés avec leurs clubs" dans la compétition. Les ratés de Pablo Sarabia, Carlos Soler et Sergio Busquets face au Maroc ont engendré le mea culpa du sélectionneur de la Roja. "Je me suis trompé. J'ai choisi les trois premiers tireurs sans leur laisser le choix, et sur les tireurs suivants ce sont eux qui choisissaient. Ce n'était pas la chose à faire, j'ai fait une erreur", a-t-il affirmé en conférence de presse, alors que son contrat est désormais terminé et qu'il doit "penser à ce qui est le mieux" pour lui et pour une Roja éliminée au même stade de la compétition qu'il y a 4 ans en Russie. C'était déjà après une séance de tirs au but mal négociée (1-1 ; 4 tirs au but à 3).

Ronaldo remplaçant lors d'un Mondial pour la première fois depuis 2006

Fernando Santos avait expliqué ne pas avoir apprécié le comportement de Cristiano Ronaldo face à la Corée du Sud. Sanction : le quintuple Ballon d'Or a été placé sur le banc des remplaçants face à la Suisse. Il a ainsi vu le titulaire de fortune à son poste, Gonçalo Ramos, briller avec un triplé lors du carton de son équipe (6-1) avant de rentrer en jeu lors de la 73ème minute, Pepe lui confiant le brassard de capitaine. Désormais sans club après son départ de Manchester United et très contesté au pays, Ronaldo n'avait plus été remplaçant lors d'un match de Coupe du monde depuis 2006 et une dernière rencontre de poule sans enjeu face au Mexique (2-1). En quart de finale, samedi face à la sensation représentée par le Maroc (16 heures), Ronaldo sera-t-il une nouvelle fois puni par son sélectionneur ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.