CM 2022 : Le coup de sang de Messi contre Van Gaal et l'arbitre

CM 2022 : Le coup de sang de Messi contre Van Gaal et l'arbitre©Media365

Rédaction Media365, publié le samedi 10 décembre 2022 à 09h20

Lionel Messi n'avait pas aimé alors il a répliqué. Après la qualification de l'Argentine, le numéro 10 a réglé ses comptes avec le sélectionneur néerlandais Louis Van Gaal, et également critiqué l'arbitre du quart de finale.



Lionel Messi a été le principal protagoniste de la qualification argentine pour les demi-finales de la Coupe du Monde, vendredi soir contre les Pays-Bas (2-2 a.t.b. 4-2). A l'issue de cette partie, les Albiceleste ont jubilé, mais La Pulga, lui, n'était pas d'humeur joyeuse. Il voulait surtout en découdre avec celui qui l'a critiqué dans le camp d'en face, en l'occurrence Louis Van Gaal.

Messi était furieux contre Van Gaal

Le coach néerlandais avait déclaré auparavant que Messi n'était pas un joueur d'équipe. Le septuple Ballon d'Or n'a pas oublié. Et c'est pourquoi il est allé s'expliquer avec lui aussitôt le match terminé. Il s'est dirigé vers Van Gaal, lui a glissé quelques mots de manière hostile avant de lui mimer de fermer sa bouche. Edgar Davids, l'adjoint du coach néerlandais, s'est alors interposé pour éviter que les deux hommes n'en viennent aux mains.

Cette initiative de Messi n'a pas plu aux joueurs néerlandais. Certains sont alors allés le provoquer de regard dans le tunnel du stade, à l'instar de Wout Weghorst, le héros malheureux du jour. Alors qu'il répondait aux questions d'un journaliste, l'attaquant du PSG lui a alors lancé : « Qu'est-ce que tu regardes, idiot ? Allez va-t-en ! Dégage p**** d'ici ! ».

Le capitaine de l'Albicleste a également critiqué l'arbitre de la rencontre, l'Espagnol Antonio Mateu Lahoz, qu'il connait depuis ses années barcelonaises. « Je ne peux pas m'exprimer sur l'arbitre, mais il va falloir que la FIFA fasse quelque chose. On ne peut pas désigner un arbitre qui n'est pas à la hauteur pour des matches aussi importants », a tancé Messi, très remonté après cette qualification au bout du suspense. Un arbitre espagnol jugé « fou, arrogant, le plus mauvais arbitre du tournoi » par Emiliano Martinez, le gardien argentin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.