CM 2022 : Le chant raciste des supporters argentins sur Mbappé et les Bleus

CM 2022 : Le chant raciste des supporters argentins sur Mbappé et les Bleus©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 16 novembre 2022 à 12h44

Kylian Mbappé et les Bleus ont été la cible d'un chant raciste en direct à la télévision argentine de la part de supporters de l'Albiceleste déjà arrivés au Qatar pour la Coupe du monde.



Il n'y a pas que des présumés "faux" supporters au Qatar, il y en a aussi des "vrais", qui sont déjà sur place à quelques jours du début de la Coupe du monde. Mais on aurait pu se passer de la présence de certains, venus d'Argentine, qui ont entonné un chant raciste ciblant Kylian Mbappé et les origines africaines de certains joueurs de l'équipe de France. La vidéo, qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, est tirée d'une émission de la chaîne argentine TyC Sports, et on peut y voir des jeunes hommes, habillés aux couleurs de l'Albiceleste, joyeusement lancer ce chant abject en direct :

"Ecoutez,
Propagez la rumeur,
Ils jouent en France mais viennent tous d'Angola
Que c'est beau, ils vont courir,
Ils aiment les travestis comme ce p#tain de Mbappé,
Sa mère est Nigériane,
Son père est Camerounais,
Mais sur le document,
Nationalité : française."

Le journaliste qui leur a tendu le micro finit par le retirer, et par dire : « Censuré ! », mais bien tardivement comme l'ont souligné de nombreux internautes. D'autres rappellent que Mbappé n'est pas très apprécié en Argentine, lui qui avait été le grand artisan de l'élimination de Lionel Messi et de ses coéquipiers en huitièmes de finale du Mondial 2018. Les déclarations de l'attaquant parisien sur le niveau du football sud-américain n'ont pas non plus joué en sa faveur. "L'avantage qu'on a, les Européens, c'est qu'on joue toujours entre nous et on a des matches de haut niveau tout le temps, comme en Ligue des nations. Quand on arrive à la Coupe du monde, on est prêts, là où le Brésil et l'Argentine n'ont pas ce niveau-là, avait-il déclaré à la chaîne brésilienne TNT Sports. En Amérique du Sud, le football n'est pas aussi avancé qu'en Europe. C'est pour ça que les dernières Coupes du monde, si vous regardez, ce sont toujours les Européens qui gagnent." Et les Argentins n'ont pas manqué de le lui rappeler après la Finalissima remportée contre l'Italie.

Après son penalty raté contre la Suisse, synonyme d'élimination en huitièmes de finale du dernier Euro, Mbappé avait déjà été victime de racisme, avec de nombreux messages odieux sur les réseaux sociaux, dont un qui a valu 2 000 euros d'amende avec sursis à son auteur. Et le prodige de Bondy a récemment reconnu qu'il avait failli renoncer aux Bleus. "Je ne peux pas jouer pour des gens qui pensent que je suis un singe", a-t-il ainsi confié au magazine américain Sports Illustrated, ajoutant qu'il avait changé d'avis pour passer "un message à la jeune génération, et dire : « On est plus fort que ça »".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.