CM 2022 : La FIFA refuse que le Danemark porte un maillot en faveur des droits humains

CM 2022 : La FIFA refuse que le Danemark porte un maillot en faveur des droits humains©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le jeudi 10 novembre 2022 à 22h20

Le Danemark ne pourra pas s'entraîner avec un maillot affichant un slogan en faveur des droits humains "pour tous", a fait savoir la fédération danoise de football, ce jeudi, indiquant avoir obtenu une réponse négative de la FIFA.



La FIFA ne fait pas d'exception. Le Danemark, qui sera adversaire des Bleus le 26 novembre prochain, n'a pas été autorisé à porter un maillot d'entraînement affichant le slogan "Human Rights for All" ("Droits de l'homme pour tous") durant la Coupe du monde 2022 au Qatar. L'instance a répondu négativement à la fédération scandinave, évoquant le motif d'une tenue ferme à sa ligne de conduite : "se concentrer sur le football". Jakob Jensen, directeur exécutif de la fédération danoise de football, s'est montré peiné par cette décision (cité par DR) : "Nous avons envoyé une demande à la FIFA, mais la réponse est négative. Nous en sommes désolés, nous devons en prendre acte."

Dans le règlement de la FIFA pour la Coupe du monde, l'instance interdit aux équipes d'afficher des messages politiques sur ses équipements. L'article 27 indique notamment qu'il "est interdit aux joueurs et officiels d'afficher des messages ou slogans de nature politique, religieuse ou personnelle dans quelque langue ou sous quelque forme que ce soit sur leur tenue, leur équipement (sacs, récipients pour les boissons, valises médicales, etc.) ou leur corps". Cette restriction valable théoriquement pour les matchs s'applique également aux séances d'entraînement officielles et autres activités officielles organisées par la FIFA.

Le Danemark s'est mis en lumière comme étant un l'un des pays européens en première ligne sur le thème des droits humains au Qatar. En septembre dernier, la marque de sport Hummel, équipementier de la sélection, avait pris la décision de divulguer un troisième maillot noir avec le logo quasi effacé. Une manière d'afficher son désaccord contre le pays hôte et les conditions envers les travailleurs migrants, qui seraient près de 6500 à avoir perdu la vie sur les chantiers de construction des stades du Mondial depuis 2010. "Nous ne souhaitons pas être visibles pendant un tournoi qui a coûté la vie à des milliers de personnes", expliquait alors la marque danoise. Les organisateurs du tournoi au Qatar avaient eux répondu que Hummel "dévalorisait" les récents progrès réalisés par le pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.