CM 2022 : France - Argentine en huitièmes, le Brésil champion ?

CM 2022 : France - Argentine en huitièmes, le Brésil champion ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 17 novembre 2022 à 23h38

Sur la base des résultats divers et variés depuis le début de l'histoire du football, le Brésil devrait soi-disant terminer champion du monde au Qatar. A la Seleçao de valider ces pronostics, et à tous les autres de démontrer l'inverse !



L'école française de commerce Audencia (conjointement avec industry) a publié les résultats d'une étude s'appuyant sur le "big data" afin de prédire les résultats de la Coupe du Monde, à commencer par la phase de groupes. Les Pays-Bas devancent ainsi le Sénégal dans le groupe A, l'Angleterre finit devant Galles dans le groupe B, l'Argentine devant la Pologne dans le groupe C, le Danemark devant la France dans le groupe D, l'Espagne devant l'Allemagne dans le groupe E, la Belgique devant le Maroc dans le groupe F, le Brésil devant la Suisse dans le groupe G et enfin l'Uruguay devant le Portugal dans le groupe H, ce qui donnerait donc des huitièmes Pays-Bas - Galles, Angleterre - Sénégal, Argentine - France, Danemark - Pologne, Espagne - Maroc, Belgique - Allemagne, Brésil - Portugal et Uruguay - Suisse.

Et au final, ce sont les Brésiliens qui sont annoncés champions du monde et pourraient donc coudre une sixième étoile sur leur maillot dans un mois. L'algorithme utilisé, intitulé Random Forest et qui se base sur le langage de programmation R, prend en compte les résultats des matchs depuis 1872, les performances individuelles des joueurs (à partir des données de la FIFA) et tous les résultats des séances de tirs au but à travers l'histoire, le tout couplé bien sûr au calendrier du Mondial avec un affinage au fur et à mesure des tours théoriques à partir de la phase finale. Vivement que le terrain vienne valider ce grand pronostic, ou pas... Les Bleus, notamment, seraient bien inspirés d'éviter ce huitième piège face à l'Argentine tant redouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.