CM 2022 : Djorkaeff va disputer le match d'ouverture !

CM 2022 : Djorkaeff va disputer le match d'ouverture !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 18 novembre 2022 à 08h53

Le premier match de la Coupe du Monde se déroule dimanche entre le Qatar et l'Equateur. Un certain Djorkaeff sera de la partie.



Voilà une belle histoire à quelques heures du coup d'envoi officiel de la 22eme Coupe du Monde de l'histoire. Dimanche, à partir de 17 heures, le premier match de la compétition se disputera entre le Qatar, le pays organisateur qui fait tant parler, et l'Equateur. Une formation sud-américaine au sein de laquelle on verra peut-être Djorkaeff. Oui, vous avez bien lu, Djorkaeff ! Un nom qui résonne évidemment chez tous les Français fans de ballon rond, ou pas forcément, sacré notamment champion du monde en 1998 et champion d'Europe en 2000.

Un papa fan de Youri Djorkaeff

Comment ça, Youri Djorkaeff est de retour sur les terrains à l'âge incroyable de 54 ans ? Avec l'Equateur, en plus ? Non, non, vous n'y êtes pas du tout. Il s'agit-là de Djorkaeff Reasco, un jeune attaquant équatorien de 23 ans qui porte donc le célèbre prénom de l'ancien milieu offensif tricolore passé par le Paris-SG, Monaco ou l'Inter Milan. « Mon père admirait le jeu des Français, c'est pourquoi il m'a baptisé ainsi, a détaillé l'attaquant de l'Equateur en 2016 lors de ses débuts en évoquant son papa ancien joueur professionnel de son pays. Et, coïncidence ou non, je suis aussi un attaquant. J'ai vu dans des vidéos comment Youri jouait. Mon jeu est un peu comme le sien. »


Une rencontre après le match d'ouverture ?

Aujourd'hui aux Newell's Old Boys, club argentin, Djorkaeff Reasco affiche 4 sélections avec l'Equateur pour qui il n'a pas encore fait trembler les filets. Youri Djorkaeff , lui, adore cette histoire. « Vous ne le savez pas, mais j'ai évoqué ce joueur avec le président de la République équatorienne lors de ma visite aux Nations unies il y a quelques mois ! Il m'avait dit qu'il viendrait au match face au Qatar à Doha. Et à un moment, il m'a parlé de ce joueur en me disant que ce serait drôle de se rencontrer », explique dans Le Parisien l'ancien joueur aux 28 buts chez les Bleus (en 82 sélections) qui sera présent au match d'ouverture et tentera de voir le jeune joueur équatorien qui porte son nom en guise de prénom. « Je vais essayer de trouver un moyen pour aller le voir après le match pour faire une photo qu'il enverra à son papa. Je vais me débrouiller. Cette histoire-là le mérite bien. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.