CM 2022 : Ce talent que le Qatar veut naturaliser

CM 2022 : Ce talent que le Qatar veut naturaliser©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 02 avril 2022 à 14h04

Le Qatar tente actuellement de naturaliser un des meilleurs joueurs du Championnat local pour qu'il puisse disputer la Coupe du Monde.



En novembre lors de « sa » Coupe du Monde dont le tirage au sort s'est déroulé vendredi soir, le Qatar défiera peut-être les Pays-Bas, le Sénégal et l'Equateur avec ce joueur... brésilo-belge. Désireux de briller un maximum sur son sol lors du rendez-vous planétaire, le pays organisateur fait le forcing pour attirer l'un des meilleurs éléments du championnat qatari. Un nom qui dira peut-être quelque chose à certains grands amateurs du ballon rond et en particulier du Championnat de Belgique.

On parle-là d'Edmilson Junior, milieu offensif du Standard Liège de 2016 à 2018. De son nom complet Edmilson Junior Paulo Da Silva, il est né Brésilien il y a maintenant 27 ans à Liège en Belgique, puis a obtenu la nationalité belge en juin 2017. Mais le Qatar veut le naturaliser pour qu'il évolue dans les rangs du pays organisateur de ce Mondial 2022 qui se déroulera exceptionnellement à l'automne. Il faut dire qu'Edmilson Junior brille au Qatar depuis quatre ans. Avec Al Duhail, l'ancien de la Jupiler Pro League a remporté un Championnat et deux Coupes de l'Emir en étant élu à chaque fois joueur de la compétition (3 buts et 6 passes décisives en 6 matchs).

Edmilson Junior est déjà brésilien et belge

Pas appelé par le sélectionneur belge Roberto Martinez, Edmilson Junior pourrait donc disputer la prochaine Coupe du Monde sous les couleurs du Qatar qui essaie de le naturaliser. « C'est vrai que c'est quelque chose qui chauffe pour le moment. Seul Dieu sait ce qu'il va se passer ; je ne peux pas trop m'exprimer à ce sujet », a confié le milieu offensif ou ailier à la Dernière Heure (DH Les Sports). « Cela donne envie, c'est certain, ajoute Edmilson Junior. La Coupe du Monde, n'importe quel footballeur sur cette planète en rêve depuis qu'il est gamin. Le fait qu'elle se déroule ici et que j'ai déjà évolué dans quatre des huit stades qui accueilleront les matchs, c'est encore plus excitant. Ce sera assurément une des Coupes du Monde les plus folles de l'histoire mais encore une fois, si je ne la joue pas, je ne me prendrai pas la tête et j'y assisterai en spectateur. Je suivrai tous les matchs du Brésil, des Diables et du Qatar ». Pour le naturaliser, l'opération s'annonce complexe. Un joueur doit compter 5 ans de présence sur le territoire et en novembre cela ne fera que 4 ans et 4 mois que le talentueux élément d'Al Duhail est arrivé au pays...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.