Brésil - Ronaldinho : "Messi est un grand ami mais..."

Brésil - Ronaldinho : "Messi est un grand ami mais..."©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 17 juin 2022 à 20h35

Alors que le Brésil s'avance comme un pays sur lequel compter pour le titre lors du Mondial 2022, Ronaldinho a été interrogé sur le cas de Lionel Messi en conférence de presse. Et le Brésilien, logiquement, n'a pas souhaité voir son "grand ami" triompher au Qatar.


La Coupe du monde 2022 approche, peu à peu. Si l'on connaît les 32 qualifiés pour le tournoi mondial qui se déroulera du 21 novembre au 18 décembre prochain, les favoris se dégagent également. Surfant sur une série de 34 matchs consécutifs sans défaites toutes compétitions confondues, l'Argentine, lauréate de la dernière Copa America, traverse une période de confiance importante, au même titre que le Brésil - 13 matchs sans revers. Si bien sûr rien n'indique que ces deux sélections pourront triompher au Qatar - d'autant plus que le continent européen compte les 4 derniers vainqueurs, dont les Bleus - le cas de Lionel Messi a été évoqué par Ronaldinho en conférence de presse.

Le Brésil à la recherche d'un nouveau titre mondial

Champion du monde en 2002 avec le Brésil face à l'Allemagne (0-2), l'ancien élément du PSG a reconnu qu'il souhaitait "le maximum de victoires, de titres et de bonheur" au capitaine de l'Albiceleste, mais a évidemment mis en exergue le fait qu'il espérait que le Brésil "redevienne champion du monde". Sacrée à 5 reprises dans le tournoi mondial, la Seleção "est de retour" en tant que favorite pour le sacre final aux yeux de l'ancien numéro 10. Un constat partagé par Roberto Carlos, présent au côté de Ronaldinho. "La chose la plus importante est que le Brésil a une grande équipe. Il est temps de gagner car la dernière photo que nous avons est la nôtre (en 2002, ndlr)", a-t-il estimé, engendrant le rire son compatriote.

L'ancien latéral a également rappelé les propos de Luis Enrique. Le sélectionneur de l'Espagne a qualifié il y a quelques jours l'Argentine et le Brésil comme les deux favoris pour le sacre lors du Mondial 2022. Une façon, peut-être, d'enlever de la pression à la Roja. Lionel Messi, lui, tentera d'obtenir ce titre qu'il désire tant après des passages infructueux, en dépit d'une finale atteinte, mais perdue face à l'Allemagne en 2014... au Brésil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.