Brésil : Neymar a "pleuré toute la nuit"

Brésil : Neymar a "pleuré toute la nuit"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 décembre 2022 à 08h55

De retour de sa blessure à la cheville, Neymar, buteur et passeur décisif lors de la victoire du Brésil contre la Corée du Sud en huitièmes de finale de la Coupe du monde (4-1), est revenu sur ce moment de doute.



Il est de retour ! Onze jours après avoir été victime d'une entorse à la cheville droite lors du match face à la Serbie, Neymar a rejoué lundi soir contre la Corée du Sud en huitièmes de finale de ce Mondial qatari, pour le dernier match disputé dans le stade 974 de Doha. Un retour gagnant pour le Parisien, passeur décisif pour l'ouverture du score de Vinicius (7e) puis buteur sur un penalty généreusement accordé par Clément Turpin (13e), avant de voir Richarlison (29e) et Lucas Paqueta (36e) accentuer l'avance d'un Brésil finalement vainqueur 4-1, Paik Seung-Ho ayant réduit l'écart à un quart d'heure du terme.

Il a eu "très peur"

En zone mixte, « Ney » est revenu sur cette énième blessure, et il a reconnu avoir eu "très peur. Parce que je croyais vraiment en moi après mon bon début de saison. Se blesser comme ça, c'était très douloureux. J'ai pleuré toute la nuit d'après, mais tout s'est bien passé au final. Ça valait la peine de rester jusqu'à 11h du matin le lendemain avec le kiné, puis tous les jours d'après", a-t-il ainsi confié à TV Globo, avant d'afficher son soutien au « Roi » Pelé, de nouveau hospitalisé : "C'est difficile de parler de ça, mais je lui souhaite le meilleur, qu'il se remette le plus vite possible. J'espère qu'on lui a apporté du réconfort avec notre victoire."

"On rêve du titre"

Concernant la suite de la compétition, alors que se profile un quart de finale contre la Croatie vendredi (16h heure française), l'ancien Barcelonais, qui rêve comme tous ses coéquipiers d'une sixième étoile, estime que "c'est le moment d'aller plus loin. On rêve du titre, bien sûr, mais il faut y aller étape par étape. Il reste trois matchs, nous sommes prêts et concentrés pour remporter ce trophée", a-t-il ainsi déclaré avant ce duel face aux vice-champions du monde, passés aux tirs au but contre le Japon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.