Brésil : Entorse de la cheville droite confirmée pour Neymar

Brésil : Entorse de la cheville droite confirmée pour Neymar©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 24 novembre 2022 à 22h47

Sorti sur blessure lors de la victoire du Brésil contre la Serbie (2-0), Neymar a été observé en pleurs. Souffrant d'une entorse de la cheville droite, la star de la Seleção inquiète alors que le numéro 10 est un habitué des blessures. Toutefois, il est "trop tôt" pour évoquer un éventuel forfait du Mondial, selon le médecin de la sélection auriverde.



Le Brésil retient son souffle et Neymar lui, a sans doute dû se penser maudit, ce jeudi soir. Consécutivement à un contact avec Nikola Milenkovic à la 78ème minute de jeu, le Brésilien est resté plusieurs minutes au sol avant d'être remplacé par Antony. Sa cheville droite a elle vrillé sous le poids du genou adverse, et déjà, le pays est pris de vertiges quant à un éventuel forfait pour la suite du tournoi, ce qui reste à ce jour une hypothèse lointaine. Plus concrètement, ce sont les images de Neymar sur le banc de touche qui ont pu engendrer une forte inquiétude.

"Trop tôt" pour parler d'un forfait de Neymar selon le médecin de la Seleção


En effet, les yeux rougis, avant d'être en larmes, Neymar s'est caché sous son maillot auprès de ses coéquipiers alors que le staff du Brésil était évidemment présent afin de venir aux nouvelles. Une poche de glace a été posée sur la cheville droite de Neymar, qui affiché un visage particulièrement marqué après le coup de sifflet final et la victoire de son pays (2-0). Au micro de beIN Sport, Lucas Paqueta s'est montré plutôt rassurant quant à l'état physique de Neymar : "On verra. Il a senti un petit quelque chose. Moi je pense qu'il va bien", a-t-il indiqué. Au micro de Itatiaia, le médecin du Brésil, Rodrigo Lasmar, a détaillé la situation de la star, confirmant sa douleur. "Il s'est fait une entorse à la cheville droite. On n'a pas encore eu le temps de faire un bilan plus complet, mais la cheville a déjà un peu gonflé. C'est important d'attendre les 24 premières heures, voir comment il va réagir. Maintenant, c'est juste une question de calme et un peu de patience", a-t-il déclaré.

Tandis que le Brésil défiera la Suisse lundi 28 novembre à 17 heures pour son deuxième match, un forfait n'est pour le moment pas envisagé. "C'est trop tôt pour le dire. Voyons comment il va endurer les premières heures pour que nous définissions comment sera l'évolution", a expliqué le docteur Rodrigo Lasmar.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.