Bleus : Tchouaméni évoque ses inspirations

Axel Allag, Media365, publié le lundi 30 août 2021 à 21h30

Appelé pour la première fois en équipe de France dans l'optique des matchs pour une qualification au Mondial 2022, Aurélien Tchouaméni s'est exprimé ce lundi en conférence de presse. Il n'a pas masqué sa fierté, et a évoqué certaines inspirations.

Très performant sous le maillot de l'AS Monaco, et indispensable à son entraîneur, Niko Kovac, qui l'a titularisé à quatre reprises en quatre matchs de Ligue 1 cette saison, Aurélien Tchouaméni a été appelé pour la première fois chez les Bleus, dans l'optique des rencontres pour une qualification à la Coupe du monde 2022. Les Bleus défieront pour rappel la Bosnie-Hérzégovine à Strasbourg, mercredi, avant de se mesurer à l'Ukraine (le 4 septembre) puis la Finlande (le 7 septembre) dans un groupe D dominé par les champions du monde en titre, avec 7 points obtenus en 3 matchs.

Pogba, Kanté et De Bruyne, des modèles à suivre

"C'est un honneur d'être ici. Au lieu d'aller dans le bâtiment des Espoirs, j'ai pu monter les marches du château. J'ai reçu un bel accueil. J'ai eu la chance de faire toutes les catégories en bleu des U16 jusqu'aux A. Le maillot, l'hymne national, c'est quelque chose de fort pour moi et ma famille. J'avais la volonté de participer aux JO mais le club avait aussi ses intérêts", s'est exprimé le natif de Rouen, faisant référence aux matchs de barrages à la Ligue des Champions avec le club princier, une compétition que Monaco ne disputera pas après son élimination face au Shakhtar Donetsk (0-1 ; 2-2). Monaco, à la place, jouera en Ligue Europa.


Avouant avoir passé un coup de téléphone à Patrick Vieira afin de recevoir quelques conseils de la part du champion du monde 1998, Tchouaméni a développé. "C'est une référence à mon poste. Il a pu me donner quelques conseils, notamment tactiques et je vais les suivre. Je tiens à le remercier", a-t-il certifié, avant de parler de certaines autres inspirations jusqu'ici, dans sa jeune carrière : "J'ai beaucoup suivi ce que faisait Paul (Pogba), je l'ai déjà dit dans mes différentes interviews. J'ai la chance de pouvoir maintenant le côtoyer avec N'Golo (Kanté) aussi. J'aime bien aussi Kevin De Bruyne. Je ne me prends pas la tête pour savoir si je suis capable d'évoluer un jour à leur niveau", a commenté le milieu de terrain âgé de 21 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.