Bleus : Lloris évoque le manque de solidité défensive

Bleus : Lloris évoque le manque de solidité défensive©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 03 septembre 2021 à 18h10

À la veille d'affronter l'Ukraine dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du monde 2022, Hugo Lloris s'est présenté ce vendredi en conférence de presse. Revenant notamment sur le nul concédé contre la Bosnie (1-1).



L'équipe de France doit rebondir. Tenue en échec mercredi soir face à la Bosnie dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du monde 2022 (1-1), la sélection dirigée par Didier Deschamps affrontera l'Ukraine, samedi soir à Kiev (20h45). Bien qu'en tête du groupe D avec 4 points d'avance sur son futur opposant, la France ressentira une petite pression, notamment en raison de la récente fragilité observée sur le plan défensif. Présent en conférence de presse ce vendredi le capitaine Hugo Lloris a évoqué le nul contre la Bosnie et l'impératif de montrer un autre visage dans cette rentrée des éliminatoires, deux mois après la sortie de route précoce lors du Championnat d'Europe 2021.

"Ça s'annonce difficile pour l'équipe de France"

"On était à la recherche de confiance. Maintenant, il ne faut pas s'affoler, mais rester sereins. Le bilan, on le fera à l'issue de la troisième rencontre (face à la Finlande, mardi, ndlr). On espère demain monter en puissance, réaliser une meilleure performance. Ça s'annonce difficile pour l'équipe de France. C'est un grand challenge pour nous et surtout on va jouer une équipe qui a également l'ambition de finir première. C'est un concurrent direct", a jugé Lloris. Il s'est montré assez dubitatif quant au manque de solidité défensive des Bleus : "Quand on regarde les matchs les uns après les autres, ce sont des scénarios différents. Le sentiment que j'ai, c'est qu'on a perdu cette force collective sur le plan défensif uniquement sur le match contre la Suisse, les dix dernières minutes. Sur le reste, le Portugal c'est deux penalties concédés, face à la Hongrie c'est un but concédé contre le cours du jeu et ça a été le cas également face à la Bosnie. Il y a certainement des choses à rectifier, notamment dans la maîtrise du ballon et éviter les pertes de balles faciles".


Cette rencontre face à l'Ukraine, comme celle contre la Finlande, se fera sans Kylian Mbappé, touché au mollet contre la Bosnie et qui a été remis à la disposition du PSG, jeudi soir. Une absence qu'il faudra tenter de compenser au mieux avec une force collective importante."Kylian est un joueur difficilement remplaçable. Ça laisse l'opportunité à d'autres joueurs de s'exprimer. Il faudra avant tout dégager une force collective et monter d'un niveau, dans l'optique de prendre les trois points et d'engranger de la confiance", a clamé le capitaine des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.