Bleus : Lloris "a pu s'engueuler avec Deschamps, mais c'est très, très rare"

Bleus : Lloris "a pu s'engueuler avec Deschamps, mais c'est très, très rare"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 17 novembre 2022 à 19h16

Didier Deschamps, depuis le début de son aventure sur le banc de l'équipe de France, a fait de Hugo Lloris un de ses leaders incontournables, notamment en le considérant comme son seul capitaine sur une période de dix ans.



On sait que le ton est monté entre Hugo Lloris et Didier Deschamps au moment du retour en sélection de Karim Benzema, l'année dernière avant l'Euro. Mais comme le précise le capitaine des Bleus pour L'Equipe, "on a pu s'engueuler, mais c'est très, très rare" : "Il y a avant tout énormément de respect, c'est le boss !" Le sélectionneur n'est "pas resté sur ses acquis et a su s'adapter à la nouvelle génération" : "Parfois, ce n'est pas facile de prendre des décisions fortes. Je crois surtout qu'au fond de lui, il a cet esprit de compétiteur." Les deux hommes cohabitent depuis plus de dix ans désormais, et le gardien de Tottenham a toujours été l'unique capitaine n°1 du champion du monde 1998 depuis son arrivée sur le banc après Laurent Blanc, qui avait déjà confirmé Hugo Lloris comme titulaire dans le but (ce qu'il est depuis 2009).

Ce sera donc la quatrième Coupe du Monde de l'ancien gardien de l'Olympique Lyonnais : "Imaginer en disputer une, c'est déjà incroyable. Mais quatre, c'est fabuleux... J'apprécierai encore plus quand ce sera fini. Là, ça reste secondaire. Ma priorité, c'est l'enjeu, la compétition et le défi des matchs. Quand je passerai à autre chose, sûrement que j'apprécierai davantage ces chiffres qui ne sont pas anodins." Avec 139 sélections, Hugo Lloris pourrait égaler et dépasser Lilian Thuram en tant que recordman historique pour l'équipe de France. Espérons-le, car ça voudrait a priori signifier que les Bleus auront au moins atteint les huitièmes ou les quarts de finale, tout en souhaitant bien entendu que le natif de Nice ne se blesse pas au cours de la compétition... "On sera prêts", assure-t-il à propos de son groupe, malgré les vents contraires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.