Bleus : Les confidences de Rabiot avant la Coupe du Monde

Bleus : Les confidences de Rabiot avant la Coupe du Monde©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 18 novembre 2022 à 10h55

A quelques jours du début de la Coupe du Monde pour les Bleus, Adrien Rabiot s'est confié devant les journalistes, vendredi matin à Doha.



Les Bleus sont arrivés au Qatar avec un milieu de terrain complètement différent de celui qu'ils avaient il y a quatre ans en Russie. Parmi les nouveaux visages il y a Adrien Rabiot. Le sociétaire de la Juventus Turin sait qu'il y a beaucoup d'espoirs qui reposent sur lui en l'absence de Paul Pogba, mais il est prêt à tenir son rôle et donner le meilleur de lui-même.

Rabiot évoque son rôle préférentiel

"Quand je suis sur terrain j'ai une personnalité différente de l'extérieur. Je dois aider mes coéquipiers et tirer l'équipe sans même regarder qui est sur le terrain. C'est naturel chez moi car j'ai une envie de gagner. Mon rôle préférentiel c'est au cœur du jeu, c'est là où je me sens le mieux", a-t-il déclaré ce vendredi.

En 2018, Rabiot avait été réserviste et a donc manqué le tournoi. Aujourd'hui, il est dans le groupe des 26, potentiellement titulaire et il s'en félicite : "Cela m'excite d'être là et probablement titulaire. Je préfère être dans cette position de 2022 plutôt que celle d'il y a quatre ans. C'est une chance de pouvoir être là dans la peau d'un titulaire pour une telle compétition. Je ne sais pas si c'est un tournant mais cela peut m'aider."


Rabiot prêt à aider les jeunes

Même si c'est son premier Mondial, Rabiot fait office d'ancien dans cette équipe. De fait, il a une responsabilité auprès des plus jeunes et il en est parfaitement conscient. "En équipe de France chez les jeunes, j'ai souvent été plus expérimenté que mes partenaires. On retrouve un peu cela aujourd'hui et cela me plaît. Je me sens en mesure de pouvoir aider les autres et montrer l'exemple. J'aime cette position", a-t-il déclaré.

Rabiot ne sait pas encore quelle position il occupera durant la compétition. Il se peut que Didier Deschamps lui octroie le rôle qu'occupait Blaise Matuidi durant le dernier Mondial. Une possibilité à laquelle il est préparé : "Par rapport à Blaise, on a des qualités différentes. Mais si je devais évoluer dans un rôle similaire, bien sûr que je le ferais. C'est une réflexion à avoir avec le coach mais je le ferais si je dois le faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.