Bleus : La réponse de Lloris aux médias anglais

Bleus : La réponse de Lloris aux médias anglais©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 09 décembre 2022 à 17h45

Désigné comme le point faible de l'équipe de France par les médias anglais, Hugo Lloris a répondu, à sa manière, à la veille du choc entre Bleus et Three Lions en quarts de finale de ce Mondial qatari.



Si Kylian Mbappé, meilleur buteur de cette Coupe du monde 2022 avec cinq réalisations, est considéré comme la principale menace outre-Manche avant le très attendu quart de finale entre les champions du monde en titre et l'Angleterre, samedi soir (20h heure française) au stade Al-Bayt d'Al-Khor, les médias anglais ont désigné Hugo Lloris comme le point faible de cette équipe tricolore. Le capitaine des Bleus qui, à sa décharge, n'a pas été d'une grande sérénité face à la Pologne, a répondu en conférence de presse vendredi, à la veille de ce choc inédit en match couperet d'une grande compétition.

"Répondre sur le terrain"

"Je ne vais pas régler mes comptes en conférence de presse, a-t-il rapidement évacué. Le plus important, ça reste le terrain. En quarts de finale de Coupe du monde, on n'a pas besoin d'une motivation qui vient de l'extérieur. Ils ont leur opinion et il faudra répondre sur le terrain." Sur le terrain, après avoir égalé les 142 capes de Lilian Thuram, Lloris va devenir le seul recordman du nombre de sélections en équipe de France. Et ce match va forcément être particulier pour celui qui vit à Londres depuis 2012 et son arrivée à Tottenham.

"Une saveur particulière"

"Qu'est-ce qu'il y a de plus anglais chez moi ? Mes deux enfants, qui sont nés en Angleterre. Mes filles sont dans des écoles anglaises mais elles reçoivent une éducation française, a-t-il expliqué. Et la rivalité existe, ce sont deux grandes nations de foot. Elle existe aussi au rugby. Ça engendre de grandes batailles. Un France-Angleterre a une saveur particulière." Ses retrouvailles avec le capitaine anglais Harry Kane, son coéquipier de longue date chez les Spurs, aussi. "En neuf ans, on se connaît bien, sur et en dehors du terrain. Je n'ai que des choses positives à dire sur lui. C'est un leader, un exemple et un top joueur. Il est décisif et a l'habitude de faire des différences", prévient-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.