Bleus : Konaté rassurant pour Varane

Bleus : Konaté rassurant pour Varane©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 20 novembre 2022 à 22h00

Alors que Raphaël Varane est toujours incertain pour le match d'ouverture des Bleus au Mondial, son coéquipier Ibrahima Konaté a donné des nouvelles rassurantes.



Si les obstacles se sont multipliés sur la route des Bleus avant leur entrée en lice dans cette Coupe du monde contre l'Asutralie, mardi (20 heures), une information est venu éclaircir un ciel bien nuageux : Raphaël Varane devrait être opérationnel pour ce premier match. Didier Deschamps l'avait indiqué sur TF1 dimanche matin. La présence du Mancunien à l'entraînement est venue le confirmer.

Konaté "rassuré" pour Varane

Ibrahima Konaté est un potentiel concurrent de Raphaël Varane, même si son nom revient aussi pour l'épauler en charnière centrale. L'ancien Sochalien a donné des nouvelles rassurantes de son possible futur partenaire de défense. Les sensations semblent positives, ce qui tend à prouver que Varane a gagné sa course contre la montre.

"On est rassuré car on a besoin de lui sur cette compétition, a expliqué le défenseur de Liverpool. Il suit son protocole et je pense qu'il va pouvoir nous aider pendant cette compétition Il y a une forte concurrence, mais c'est bien car tout le monde va se donner à 1000 %, mais une fois l'équipe donnée, il faut être prêt à entrer à tout moment. On aura besoin de tout le monde."

Concernant les blessures, Ibrahima Konaté a souhaité rester positif. "Ce n'est pas quelque chose de facile à accepter mais il y en a beaucoup dans chaque nation. Ça peut nous impacter, mais nos objectifs restent les mêmes. J'ai confiance en toutes nos qualités. Il faut déjà gagner contre l'Australie (mardi, 20 h). Il ne faut pas penser au carré final ou à quoi que ce soit du genre. C'est encore loin."

Enfin, le défenseur a évoqué la perspective de retrouver Dayot Upamecano en défense, reformant ainsi la charnière dans laquelle il évoluait au RB Leipzig par le passé. "Avec Dayot, on a joué longtemps ensemble, on a des automatismes. On a une forte amitié aussi, c'est comme mon frère, on est constamment en contact pour parler d'autres choses que du football et on a vécu des moments forts (...) À Liverpool, j'ai plus l'habitude de jouer à droite mais je peux jouer à gauche, je n'ai pas d'inquiétude. Je préfère à droite parce que j'ai l'habitude."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.