Bleus : Giroud finalement au Mondial ?

Bleus : Giroud finalement au Mondial ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 15 septembre 2022 à 21h20

La Coupe du monde, dans à peine plus de deux mois, sera-t-elle la troisième pour Olivier Giroud ? Alors que cette perspective semblait récemment impossible, Didier Deschamps ne peut pas l'avoir sélectionné par hasard à un moment si important.



Olivier Giroud, un peu contre toute attente puisque Didier Deschamps avait expliqué qu'il ne le retenait plus à cause d'un changement de statut difficile à accepter pour lui, a donc été à nouveau convoqué chez les Bleus pour les matchs de la semaine prochaine (contre l'Autriche et au Danemark, en Ligue des nations). Puisqu'il s'agit des derniers avant la Coupe du monde et que Wissam Ben Yedder, par exemple, n'a pas été convoqué, la présence de l'attaquant de l'AC Milan au Mondial se pose forcément à nouveau avec grande insistance. Le sélectionneur national s'est voulu plus mystérieux que jamais : "Il est là, vous aurez la réponse dans deux mois. Tout évolue et rien n'évolue." Débrouillons-nous avec ça. Ce sont surtout les performances à venir du deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus qui risquent de faire pencher la balance.

Pioli : "Il sait que je dois faire mon boulot"

Didier Deschamps, toutefois, n'a pas vraiment besoin de preuve tant il sait ce qu'Olivier Giroud peut lui apporter, et notamment sur une grande compétition. Karim Benzema n'étant pas là, il semble redevenir de fait l'avant-centre de l'équipe de France, comme il l'avait été lors du rassemblement du mois de mars en l'absence du probable futur Ballon d'Or. Toute la question reste donc de savoir si le patron des Bleus finira par les retenir ensemble dans une même sélection, notamment dans le cadre de cette liste de 26 - et non 23 - qui pourrait changer la donne. Encore buteur sur penalty mercredi en Ligue des champions face au Dinamo Zagreb (3-1), l'ancien joueur d'Arsenal a de fortes chances de rester titulaire en pointe dans son club jusqu'au Mondial, Zlatan Ibrahimovic et Ante Rebic étant blessés.

Plus affamé que jamais, il a manifesté son désaccord avec son entraîneur Stefano Pioli au moment de sortir mercredi à la 67eme minute. Ce dernier en a brièvement parlé après la rencontre : "Je le comprends parfaitement, mais il doit me comprendre aussi. Mes choix sont toujours faits pour le bien de l'équipe. Je ne peux pas me permettre de le fatiguer au vu du nombre de joueurs disponibles pour le match de dimanche. C'est bien qu'un joueur veuille jouer et soit en colère lorsqu'il est remplacé, mais il sait aussi que je dois faire mon boulot." Exactement ce que craint Didier Deschamps ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.