Bleus : Deschamps explique le forfait de Mbappé

Bleus : Deschamps explique le forfait de Mbappé©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 03 septembre 2021 à 19h10

Ce vendredi en conférence de presse, à la veille d'affronter l'Ukraine dans l'optique des qualifications à la Coupe du monde 2022 (samedi, 20h45), Didier Deschamps a évoqué le forfait de Kylian Mbappé, touché au mollet et laissé à la disposition du PSG.


Didier Deschamps a largement parlé de l'actualité du moment ce vendredi en conférence de presse : le forfait de Kylian Mbappé pour les rencontres face à l'Ukraine (samedi, 20h45) et la Finlande (mardi, à la même heure). Touché au mollet lors du nul concédé face à la Bosnie mercredi soir (1-1), le natif de Bondy a quitté le rassemblement de la sélection tricolore jeudi soir et a été laissé à la disposition de son club, le PSG. Ainsi, le sélectionneur de l'équipe de France a donné quelques précisions sur la blessure de son jeune attaquant : "Je vais être clair: Kylian a ressenti quelque chose en fin de match. On a fait des examens, où le terme rassurant a été utilisé. Mais rassurant où ça écarte une rupture de fibre, où il serait parti sur plusieurs semaines et plus d'un mois (d'absence, ndlr).Au-delà de ça, il avait quelque chose. C'est une blessure qu'il a déjà eue avec son club, au mois de mai. Plus ou moins la même sensation", a-t-il assuré. Puis de confirmer qu'il n'était pas utile de conserver le champion du monde 2018 dans le groupe : "À partir du moment où il n'y a aucune possibilité pour qu'il soit disponible demain ou mardi, je ne vois pas l'intérêt pour lui ou nous qu'il reste là."

"Je suis tranquille, serein et focalisé sur ce qui va arriver"

Concernant le match face à l'Ukraine, le sélectionneur des Bleus a souligné son ambition de remporter la rencontre. "Une victoire demain permettrait de conforter la place qui est la notre aujourd'hui. Leur objectif, c'est de gagner ce match là. On va partir avec ces intentions là, comme on les avait contre la Bosnie", a jugé le natif de Bayonne, alors que la France possède 4 points de plus que la sélection ukrainienne en tête du groupe D. Sondé sur le fait que ce moment soit possiblement le plus difficile de sa carrière de sélectionneur, Deschamps a répondu par la négative : "Je ne me pose même pas la question. J'ai quand même une certaine expérience par rapport à comment se passent les qualifications. Vous connaissez notre situation, et aujourd'hui on est à la meilleure place possible par rapport à nos adversaires. Je suis tranquille, serein et focalisé sur ce qui va arriver, en commençant par ce soir et demain."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.