Bleus : Deschamps dénonce des "attitudes inadmissibles" chez les Argentins

A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 11 mars 2023 à 15h27

France - Argentine reste inévitablement un souvenir encore très frais dans l'esprit de Didier Deschamps. Devenu vice-champion du monde, l'entraîneur des Bleus évoque pour la première fois une pointe de ressentiment.

Didier Deschamps s'est exprimé pour plusieurs médias, à moins d'une semaine de communiquer sa première liste depuis la défaite en finale de Coupe du Monde contre l'Argentine (ce sera pour lancer les éliminatoires de l'Euro 2024, contre les Pays-Bas le vendredi 24 mars puis en Irlande le lundi 27 mars). En plus du Parisien, le sélectionneur des Bleus a ainsi parlé au Figaro, pour lequel il est d'ailleurs revenu sur ce fameux match du 18 décembre au Qatar, face aux Argentins. Dont il n'a pas spécialement apprécié le comportement après-coup, surtout celui du gardien Emiliano Martinez : "La notion de respect n'a pas existé. Personne ne mérite ça, surtout pas Kylian Mbappé. Il y a eu des excuses après, mais certaines situations sont allées trop loin."


Au-delà de son geste obscène au moment de la cérémonie de remise des trophées, avec sa récompense de meilleur gardien de la compétition, le joueur d'Aston Villa avait montré une certaine obsession à l'encontre du meilleur buteur du Mondial (avec huit unités) qui venait de lui infliger un triplé, notamment avec la poupée à son effigie lors du retour triomphal de l'Albiceleste au pays... "Bravo à eux, ils sont champions du monde. Mais il y a eu des faits et des attitudes inadmissibles. Je n'ai pas de problème à ce qu'ils sautent sur les toits et soient heureux, mais le respect n'a pas existé." Didier Deschamps, dans cet entretien, précise aussi que l'ordre de ses joueurs pour les tirs au but a été "évidemment" modifié par rapport au plan initial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.