Belgique : Des travailleurs migrants ont pu rencontrer les joueurs à l'entraînement

Belgique : Des travailleurs migrants ont pu rencontrer les joueurs à l'entraînement©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365 : publié le mardi 22 novembre 2022 à 18h20

Lundi soir, lors de l'entraînement de la Belgique, les joueurs ont eu un échange avec des ouvriers, notamment autour du thème des conditions de travail au Qatar. Comme le relate Le Parisien, les travailleurs migrants ont également eu droit à une séance de tirs vers le but de Thibaut Courtois.



Avant son entrée en lice lors du Mondial 2022, mercredi soir face au Canada (20 heures, heure française), la Belgique a reçu des travailleurs migrants. La sélection des Diables Rouges, qui a dû essuyer un refus de la part de la FIFA concernant le port de son deuxième maillot, a répondu par cette initiative lundi soir lors de son entraînement. Pour rappel, l'instance dirigée par Gianni Infantino n'a pas apprécié l'inscription du mot "Love" à l'intérieur du col de cette tunique blanche et exigé qu'il soit retiré. Finalement, ce mardi, la Belgique a indiqué qu'elle allait se contenter de masquer la mention "love" de son maillot, avec une étiquette qui camouflera l'inscription.

Lundi soir, donc, les joueurs entraînés par Roberto Martinez ont pu accueillir des travailleurs migrants afin de discuter notamment des conditions de travail au Qatar. En plus de ça, les travailleurs ont pu s'exercer via des frappes vers le but gardé avec un certain sérieux par Thibaut Courtois. Le portier de la Belgique et du Real Madrid a vu ses filets trembler à une seule reprise, à en juger par la vidéo publiée sur Twitter par le compte de Belgian Red Devils. "Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des actions de la fédération belge visant à mettre en lumière la situation des travailleurs migrants au Qatar", peut-on notamment lire sur le message posté par la sélection belge. Le 17 novembre, avant son succès face au Sénégal (0-2) la Hollande avait également reçu des travailleurs lors de sa session d'entraînement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.